Urbanbike

Recherche | mode avancée

Sac à dos et iPhone | Trainline, l’agence de voyage en ligne

Billets dématérialisés, alertes et calendrier

dans ailleurs | grospod | usages | vieillir
par Jean-Christophe Courte

J’ai horreur de l’avion et cette phobie conditionne nos voyages, un choix accepté par mon épouse et notre fille pour des raisons écologiques. Par contre, notre fils procède différent et cela s’explique par le peu de temps dont il dispose.

Je ne sais plus qui m’a parlé la première fois de Captain train (…l’ancien nom1 de trainline que j’adorais…) mais je subodore que c’est soit Benoît, soit Guillaume.

Bref, à la vue de l’interface minimaliste et sobre, j’ai plongé.

Puis c’est devenu Trainline mais, surtout, cela reste une épatante application sous iOS que j’emploie sur mon iPhone 7 plus, sur le iPad pro et… sur le iPhone 6s+ de ma fille (…qui partage notre compte et retrouve tous les billets dématérialisés sur son écran, chouette sécurité en cas de casse de l’un de nos écrans …ou vol).

Ma moitié a été plus réticente, habituée à aller aux guichets des gares de notre ville. Et puis conquise – pour l’un de nos voyages en Italie – par la possibilité de lire en direct les différences de prix sur un même trajet selon les heures.

reduc-450

  • Imaginons (héhé…!) que je souhaite partir lundi 17 juillet à Turin… Pas mal d’options flexibles (remboursé ou pas, etc.) mais surtout, tiens, tiens, que 10€ de différence sur un trajet plus court de 40 minutes de différence…

reduc-450

  • Sauf que, si le trajet est plus rapide et un poil plus cher, surprise, la première est au même prix… Vous suivez…?

Car, composer ses itinéraires à la carte avec une tarification au quart de poil, c’est sur le long terme des économies2, du temps de préparation mais aussi, grâce à la dématérialisation, du temps à ne pas courir.

Trainline permet de conserver un historique, d’imprimer ses billets en PDF si besoin3, retrouver les informations en clair dans le calendrier, un sms quelques minutes avant pour le quai, etc.

reduc-450

  • L’historique est loin d’être inutile car il permet de se souvenir qu’en voyageant après 12:00, le prix du transport avait sacrément chuté. Et, quand on voyage à trois, ce n’est pas négligeable…

Du coup, depuis avril 2016, je ne passe plus que par leur app sauf pour des trajets proches.

Chaque nouvelle version de l’app conserve l’ergonomie initiale mais mérite d’être fouillée à la recherche des petites perles pour les voyageurs réguliers et capables de se lever tôt ou de différer leur voyage…

L’occasion ici de remercier Benoît, Guillaume et toute l’équipe de Trainline. Car ils ont un excellent support par courriel comme j’ai eu l’occasion de le découvrir (coucou François).

Dernier point : c’est une agence de voyages ferroviaires en ligne qui vous permet d’accéder à plein de transporteurs dont la SNCF : si vous avez un souci, souvenez-vous que ce ne sont pas eux qui vous transportent ! Mais, qu’à l’inverse, le site (ou l’app) sobre et pratique, oui, c’est bien Trainline !

Mais l’avion c’est plus rapide, gnagnagna…

Juste aux bruleurs de kérosène, l’avion va plus vite de point à point sauf que les aéroports sont en dehors des villes (et le cout du transport + le temps consommé réduit l’avantage), qu’il faut se présenter un bout de temps à l’avance. Alors, certes, si vous allez d’un point à un autre et retour, ça se discute. Mais quand vous flânez entre Milan et Venise et… Retour. Se souvenir qu’entre Turin et Rome, superbe TGV à la mode italienne, design et prises partout, etc.

Quand au bilan écologique, pas photo…


  1. Relire cet ancien billet… Captain Train : votre agence ferroviaire dans votre poche… 

  2. Bien sûr, elles se méritent car il faudra parfois attendre un peu, se soustraire au flux… 

  3. Sur les grandes lignes, les contrôleurs ont désormais l’habitude de flasher les écrans, tout le monde gagne du temps, eux les premiers… 

le 29/06/2017 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |