Urbanbike

Recherche | mode avancée

Sac à dos et iPhone | Un écran, un seul…

Amplement satisfaisant

dans ailleurs | grospod | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Même si j’écris ce billet sur un iPad Pro, j’ai apprécié de voyager léger pendant ces quinze jours.

J’avais bien emporté mon vieux Canon EOS M mais je ne l’ai utilisé que deux fois, à Bologne et Ferrare. Le reste, plus de 1500 photos (en couleur cette fois ci…!), a été pris au iPhone.

Un écran tous usages…

J’avais imprimé par sécurité nos billets de train mais présenter nos reçus dans Trainline suffisait amplement, même lors du contrôle Gare de Lyon.

Pour communiquer avec mon fils, Messages.

Pour circuler en ville, maps.me. Par contre, sur route, TomTom GO Mobile qui reste actif même après passage sous un tunnel routier.

Etc.

reduc-450

la seule chose qui m’a manqué, c’est une version de Nebo qui adaptée (!) au iPhone (…ça n’existe pas pour l’heure), histoire d’écrire à la main sur tout l’écran avec reconnaissance immédiate de mon écriture.

J’avais emporté mes deux stylets Bamboo Wacom mais pas eu l’énergie, voire l’envie de passer par la fenêtre de Stylus de la surface d’un clavier (même si cela fonctionne).

Sinon, j’ai consigné cette balade — comme toutes les autres — dans Day One, dépassant tranquillement les 4455 entrées pour couvrir au total 1755 jours depuis ma première utilisation, il y a, pfffffffff…!

Bien entendu, le iPhone 7 plus me sert d’appareil photo en toutes circonstances, en ville comme sur une plage (passé 8 minutes sur ce Lido, pas ma tasse de thé)…

reduc-450

Je vais revenir individuellement sur les applications qui me semblent indispensables en voyage…

urbanbike ne s’arrête pas, c’est simplement ma pomme qui change d’angle (ça reste des petites notes, hein…), avec le projet de distiller par petites touches ce mériple (…après près de deux décennies, je reste contaminé par ce bouquin dont le titre était mersonne ne m’aime…!).

À suivre ou pas.

le 11/06/2017 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |