Urbanbike

Recherche | mode avancée

Saisissez votre texte en Markdown dans votre navigateur

Rapide prise en mains de stackedit.io

dans écrire | outils
par Jean-Christophe Courte

Ce nouveau service proposé par Benoit Schweblin, un français vivant à Dublin que vous pouvez retrouver sur Twitter@stackedit — est réellement impressionnant…

Ma première objection fut de penser que cela ne fonctionnait qu’en ligne et la réponse du développeur via twitter et : StackEdit fonctionne hors-ligne apres la premiere utilisation (HTML5 application cache).

Bref, si vous ne savez pas ce qu’est Markdown, voilà une manière assez étonnante de baliser vos premiers textes d’autant que la page d’accueil est un très bon exemple de ce tout que vous pouvez faire, les balises à employer.

Oui mais ?

Oui car dans la colonne de droite, vous avez le résultat de leur usage. Bref, comme sur Mou ou MultiMarkdown Composer, ce service affiche en regard le texte tel qu’il sera perçu au final.

@urbanbike

De part et d’autre de la fenêtre, deux icônes pour accéder aux options. À gauche toutes les options générales, à droite celles qui concerneront vos propres documents.

@urbanbike

En bas de cette colonne de droite, l’accès à des tas de préférences dont ce panneau pour changer le thème général et bien d’autres caractéristiques que je vous laisse découvrir. J’ai noté au passage qu’il est possible de créer ses propres extensions, bref, que ce service est évolutif.

@urbanbike

Notez d’emblée que vous pouvez découper votre écran verticalement ou horizontalement pour présenter le rendu du texte en bas ou à droite.

@urbanbike

Un appui sur les autres items de cette colonne permet de prendre connaissance des nombreuses options étendues offertes.

@urbanbike

Dont un envoi directement vers votre site WordPress ou autre…

@urbanbike

Bien entendu, export du texte avec, à mes yeux, quelques réserves.

@urbanbike

@urbanbike

Petits soucis de codage sous mon navigateur. Le plus simple est alors de sélectionner le contenu de la colonne de gauche et de faire un simple copier.

@urbanbike

Pas de difficulté pour ne voir que le rendu du texte (ou inversement, que le texte balisé…)

@urbanbike

L’ergonomie de ce service est assez efficace sur un ordinateur, toutes les balises sont à portée de main…

@urbanbike

Certaines icônes ouvrent des zones de dialogue à renseigner.

@urbanbike

Et le code s’écrit ensuite autour du lien placé par vos soins.

@urbanbike

Les images peuvent être empruntées à Google+ ou sur votre serveur…

@urbanbike

Hop, accès à vos fichiers.

@urbanbike

La partie supérieure droite est réservée à la gestion de vos documents et s’activer à selon vos choix de stockage.

@urbanbike

Notez des options de confort comme ce sommaire qui reprend vos nouveaux et vous permet de vous déplacer tranquillement dans votre texte en cours de saisie.

@urbanbike

Ou la possibilité de lire le rendu HTML de ce même texte.

@urbanbike

Les statistiques semblent ne pas prendre en compte les balises (…inutile de dire que c’est remarquable car c’est une option demandée par de nombreux auteurs…)

@urbanbike

Enfin, une assistance au Markdown est disponible en permanence… ce qui n’est pas un luxe quand on démarre.

Juste dommage que l’interface ne soit proposée qu’en anglais sachant que le développeur est bilingue (!!). Mais ne boudons pas notre plaisir.

Bon, autant le dire pour finir, ça ne fonctionne pas très bien sur l’iPad mais ce projet mérite plus qu’un coup d’oeil — vous pouvez d’ailleurs contribuer et ceci me donne des idées…!

À suivre comme cet autre service en ligne présenté il y a peu mais, surtout, à tester ! Ce service n’est pas figé et Benoit a d’autres projets en tête.

Mais j’avoue être réellement bluffé même si ce billet a été écrit sur MultiMarkdown Composer sous OSX puis finalisé sur Editorial sous iOS.

On en parle à nouveau dans quelques temps…?

le 22/01/2014 à 07:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |