Urbanbike

Recherche | mode avancée

Things 3 sur iPhone…

…souplesse et ergonomie au rendez-vous

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | grospod | usages | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Comme je l’ai écrit dans un précédent billet, je n’ai mis à jour Things 3 que sur mon iPhone. Ce dernier est un iPhone 7 plus qui ne le quitte plus et sur lequel j’écris mes premières notes sur Drafts – c’est le cas pour ce billet –, je lis, téléphone, prend des photos, etc.

reduc-450

Si Fantastical 2 reste mon interface de calendrier, ce n’est pas un outil sur lequel je peux divaguer, projeter.

Certes, je peux noter des tâches à réaliser et y revenir pour les modifier mais bon, c’est pas trop son boulot. De plus mon calendrier est partagé et ma fille y inscrit ses plages d’enseignement, ce qui me permet de savoir à quelle heure je file la chercher, etc.

La version 3 de Things prend en compte notre calendrier commun sans interférer avec, l’affiche comme un calque chronologique et c’est exactement ce que je souhaite : une ligne directrice dont les plages libres sont occupées désormais par des tâches ou projets qui se baladent souplement via Things.

Côté tribu, pas de d’ajouts bizarroïdes dans notre calendrier commun.

Par contre, vu de mon iPhone, un rappel pratique de nos activités mais aussi des plages potentiellement libres. Comme un calque sur lequel je peux placer des trucs à venir comme voir Richard dans son fief (héhé…), inviter mon pote Régis (si, si…!).

Ou me mettre un peu de pression pour écrire mes Goncourt(e)s…!

L’interface a été débarrassée de tas de trucs moches (…à mes yeux s’entend…!) et s’adapte toute en légèreté au grand écran du iPhone. Sans oublier plein de gestes pratiques et, disons-le, naturels.

Usages de base sacrément améliorés

Car c’est aussi pour cela que cette version 3 est épatante, elle est devenue évidente à employer ! Au lieu de se perdre dans une interface pour initiés, et – paradoxe – en ne changeant pas de ligne fonctionnelle, l’application s’offre enfin à nos/mes usages.

En copies d’écran :

reduc-450

Au départ, une liste de trucs à faire sans plus, chaque item peut recevoir une explication… Mas par que…!!

reduc-450

Cette liste peut s’agencer, histoire de, basiquement, aider à s’organiser…

Ceci n’est que l’écume du produit…!

reduc-450

Une série discrète d’icônes permet d’ajouter des mots-clés (notez que le produit est bien en français…) mais aussi une date…

reduc-450

Et c’est ici, Mesdames et Messieurs, que les athéniens s’atteignirent…! Mais ne serait-ce pas mon calendrier…?

Bien entendu, une échéance, ça se déplace… au doigt… Mais il est aussi possible d’ajouter des cases à cocher…

reduc-450

Chaque proposition pouvant être déplacée… Au doigt toujours…

reduc-450

Et cette liste peut être convertie (je vais y revenir), dupliquée ou… partagée…

reduc-450

Ici, vers Drafts mais cela pourrait être vers Messages… Notez que c’est très clair…

reduc-450

Les trucs terminés sont archivés, les projets « flous » seront lancés le jour venu…

reduc-450

L’activation de la synchro, de Siri ou de l’accès au(x) calendrier(s) s’effectue par les réglages…

Conversion d’une simple liste en Projet

Les copies d’écrans précédentes ont été effectuées la veille.

Ce matin…

reduc-450

Things me signale ce que j’ai prévu de faire… dont ce billet qui se présente comme une longue suite de cases à cocher (…ne pas oublier d’évoquer tel ou tel point…!). C’est le moment de tester la conversion en Projet.

reduc-450

Si il est devenu facile de caser des trucs à “envisager” de faire dans un calendrier, c’est également cette conversion en Projet qui est astucieuse avec une option visuelle déjà aperçue ailleurs1, celle du cercle qui se remplit au fur et à mesure que des étapes sont validées.

Ce système fonctionne aussi bien pour vos courses que pour un projet plus complet, rédiger ce billet en évitant d’oublier certains points, etc. Parfait pour les distraits à forte tendance Alzheimer…!

En guise de conclusion provisoire

Il est clair que la réflexion qui a conduit à cette refonte m’a séduite L’aspect usine à gaz insipide bien que puissante enfin gommée, je redécouvre l’intérêt d’un tel produit au quotidien. Bien entendu, Things n’est pas le seul produit pour s’organiser, certains concurrents sont en train de finaliser leur nouvelle version.

Mais, trop souvent, sans avoir compris qu’il était temps de revenir à une interface “évidente”. Sur ce point, Things fait un “sans faute”.

les utilisateurs de Wunderlist seront ravis d’apprendre qu’il existe un convertisseur de données pour importer leurs précieuses fiches !
Je dis ça, je dis rien…

Bon, Il me manque un mode nuit, un peu de Markdown, TextExpander mais le bon côté est que les exports via x-callback-url depuis Drafts ne bougent pas (je rêve déjà une action pour expédier aussi une liste de cases à cocher depuis Drafts, mais ceci est une autre histoire !).

Converti… à nouveau.

Et, en plus, c’est beau !

Pour finir, j’ai tout de même souscrit (je suis faible) à la version iPad même si la différence de prix me semble un poil exagérée. Mais, à la réflexion, je n’oublie pas le temps long du produit et un point que nombre d’entre-nous omettons, le dispositif de synchronisation qui fonctionne remarquablement bien.

Se souvenir que le prix actuellement affiché est de moins 20% jusqu’au 25 Mai, un prix de lancement pour les anciens utilisateurs mais aussi pour ceux qui seraient tentés dans l’intervalle.

le 20/05/2017 à 10:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |