Urbanbike

Recherche | mode avancée

Travail à distance | 2

Choisir son matériel

dans bosser n’importe où
par Jean-Christophe Courte

image Voilà, vous avez installé votre « antre » de production à la maison… décidé que cela se passera dans votre chambre, salon, etc. Mais l’espace est compté, aussi ne vous encombrez pas de matériel trop volumineux ou inutile… Dimensionnez selon vos besoins !

Évitez de vous faire refiler le vieux serveur du bureau, énorme tour grise, avec son écran 19 pouces qui a la taille d’un frigo… Si vous devez travailler chez vous ce n’est pas pour envahir votre logement avec des machines disgracieuses… Tiens, et si vous choisissiez un portable !

Oui au portable !

L’avantage d’un ordinateur portable est double… à la maison vous pouvez le ranger et libérer ainsi de la place pour faire autre chose comme écrire, consulter des documents… Ensuite, si vous devez vous rendre à votre entreprise ou en clientèle… bon, je ne vous fais pas un dessin, c’est la meilleure solution. De plus l’écran plat évitera de vous flinguer les yeux… Sélectionnez une machine puissante avec un écran vaste. L’alu 15 ou 17 est réellement fabuleux (je travaille depuis 8 ans sur portable et depuis deux ans sur un Titanium 15 pouces). Sinon, un iMac avec un 17 pouces suspendu est très intéressant mais difficile à trimballer. En ce cas, si vous vous rendez au bureau juste pour des rendez-vous ou échanger des données, optez pour un Pen Drive de 256 ou 512 Mo que vous pourrez charger via le port USB de la machine d’un collègue.

Périphériques : disque externe obligatoire !

Alors là, pas question de tergiverser… !! OSX a beau être un système sûr, un bon miroir de votre machine effectué tous les deux jours est un minimum. Avec des outils comme Synchronize ! pro ou Tri-Backup, cela très est simple et vous pouvez même repartir de ce disque en cas de crash. Offrez-vous un gros disque dur Firewire que vous partionnerez en deux : la première partition pour votre miroir justement, la seconde pour vos dossiers de travail. Si vous êtes plus méfiant, n’hésitez pas à doubler. Pour ma part, j’ai quatre disques connectés via un hub FireWire que j’allume individuellement quand j’ai besoin de l’un d’entre eux, le hub servant aussi à mon scanner. Ensuite, évaluez si vous avez réellement besoin d’un scanner et/ou une imprimante selon votre activité.

ADSL ou câble ?

En fait, cela n’a pas trop d’importance du moment que vous bénéficiez d’une connexion haut débit. Bref, évitez la connexion RTC (téléphone normal avec le modem interne) ou numéris trop onéreux. Négociez avec votre entreprise la création d’une ligne professionnelle payée par cette dernière. En ce cas, vous pourrez l’utiliser pour l’ADSL. Ainsi vous aurez une ligne téléphonique privée et une autre pro. Négociez pour avoir au moins une ADSL 512/128…

Un alias professionnel pour votre courriel

Avec une ADSL wanadoo par exemple, vous aller avoir une adresse personnelle comme monnomamoi@wanadoo.fr Pourtant rien ne vous empêche d’utiliser cette adresse pour expédier vos courriels tout en utilisant en façade une autre adresse e.mail, professionnelle de surcroît. Avantages ? Pour vos clients, le fait d’avoir une adresse pro comme les autres membres de votre entreprise est plus simple à retenir, rassurante et surtout vous pouvez ainsi distinguer les courriers à caractère professionnels des vôtres perso.

Pare-feu et anti-virus

Je sais que cela se discute mais pour ma part, j’ai tranché. NetBarrier et VirusBarrier sont installés sur ma machine de travail car une connexion permanente au net est comme laisser la porte ouverte pour sortir mais aussi pour entrer. Certes, avec quelques maigres pour cent de part de marché, le macintosh est épargné, mais jusqu’à quand… Autre argument, vous allez recevoir des pièces jointes sous Word ou Excel, inutile de jouer les porteurs sains…

WebCam

Avec OSX 1.3, il devient possible avec une ADSL rapide (d’où mon insistance pour au moins une 512/128) et une iSight de se connecter et de se voir… Cela est intéressant pour des équipes éclatées qui n’auront pas toujours la possibilité de se voir au bureau. Du coup, on passe en iChat et on se voit… cela permet de rompre l’impression de solitude qui peut poindre rapidement si on est pas encore assez armé pour travailler seul. Mieux encore, iChatAV permet de se parler tout en bossant, les mains sur son clavier… un compte AIM ou .mac suffisent à transformer votre machine en outil communicant économe.

Fax, téléphone fixe et portable

Si vous vous déplacez régulièrement entre votre domicile, vos clients et un bureau, le portable est de rigueur. Et cela vous évitera de rester collé à la maison : il m’arrive de répondre à mes clients alors que je fais des courses ou que je marche dans la rue. Le téléphone fixe sera, de facto, la ligne supportant l’ADSL. Si vous avez besoin d’un fax, vous pouvez le placer sur cette même ligne ou sur votre ligne personnelle en mode non automatique. Mais on arrive très bien à vivre sans fax… d’autant qu’avec OSX 10.3, cela semble encore plus superflu.

Assurance et fermetures correctes

Dernier point, assurez le matériel et voyez avec votre entreprise pour partager avec vous une meilleure sécurisation de votre logement. Posez un entrebâilleur. Sans être parano, n’oubliez pas que nul n’est à l’abri d’une petite visite…

Voilà, votre lieu de travail à la maison est prêt, le matériel fonctionne. Il ne manque plus que vous et, là également, ce n’est pas gagné…

Partie 1 Partie 3

le 24/11/2003 à 08:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |