Urbanbike

Recherche | mode avancée

Triste nouvelle | CUK va s’arrêter après 16 chouettes années…

Tssss !… Nous nous sommes (tant) aimés, engueulés, rabibochés… 1, 2, 3 fois…!

dans vieillir
par Jean-Christophe Courte

Bon, cette fois ci, c’est le site qui ferme. Et zut !

Lancé un 26 décembre 2001 par François et Noé, sa déconnexion est prévue autour de mars 2017. Sale coup pour la fanfare…!

Accaparé ces dernières années par mes propres soucis, je lisais de manière épisodique CUK. Mais toujours avec le même plaisir.

Oui, je me suis vertement engueulé avec François, j’ai même coupé les ponts un long moment. Et puis je suis revenu picorer ses billets, les humeurs. Et lu avec plaisir les commentaires.

Bref, j’ai apprécié ce site qui bousculait les idées reçues, le côté iconoclaste voir provocateur. CUK, ce sont des tas de rédacteurs1 mais aussi une histoire faite de très chouettes moments et de quelques disparitions dont celle de Anne. Oui, une histoire faite de vraies rencontres…

Je suis tombé sur un billet de MacG qui annonce cet arrêt prochain et mon oeil a été attiré par la teneur des commentaires2. Je me préparais à intervenir vis-à-vis de certains propos bas du front (je vieillis, je suis moins saignant…) quand j’ai lu les réponses de François himself

Alors, oui, on peut ne pas apprécier le style du tôlier, regretter une absence de ligne éditoriale (…erreur, la ligne de CUK était de ne plus en avoir !), ne pas apprécier le look du site, etc.

Mais prétendre qu’il soit vendu à des sponsors (!) ou à des produits est ridicule !

M’étant plusieurs fois déchiré par Mail avec François naguère, je peux assurer que le bonhomme reste droit dans ses bottes et sans concession (…même quand il a tort…!!!3). Bref, je ne suis pas toujours d’accord avec lui, loin de là, mais je défie ces courageux anonymes de faire un petit mois de billets, avec le même sérieux que la bande de contributeurs bénévoles de CUK a réalisé pendant ces années.

Et pour le fun, le plaisir du partage et de la discussion…!

Pour ma part, je suis hostile aux commentaires car, dans une vie antérieure, j’ai eu l’occasion de batailler avec quelques trolls : ayant le sang chaud, vite agacé par la mauvaise foi et les raisonnements à deux balles, je n’aurais pas résisté seize ans…!

Aussi je comprends cette décision4 difficile. Et le choix de s’arrêter.

…Mais je suis certain que l’aventure ne peut pas finir ainsi…! Et que ceux qui ont déjà enterré notre ami risquent de déchanter…! Car l’hélevète peut être taquin…!


  1. J’ai même contribué un temps avant de supprimer mon compte lors d’un de nos fameux accrochages…! Ebouriffé un jour, Karl l’ébouriffé toujours…! 

  2. Lu ceci… Désolé, j’y étais depuis le début, depuis PommeA, je ne vais pas insister sur cet article, c’est juste un exemple de la dégradation inexorable de la qualité de ce site qui a aussi mal vieilli que son propriétaire. Bon, je ne perds plus mon temps sur cuk, je ne vais pas le perdre ici, bye. Ahahaha…! Je souhaite à l’auteur (âgé vu les références…) de cette saillie d’aussi bien vieillir que François… Sauf que l’aigreur n’est pas la meilleure potion pour y arriver…! 

  3. Hihihi…! Pas la peine de m’écrire, François…!! Dernier point à ne jamais oublier pour comprendre le succès de cette équipe et rappelé par Mail ce matin par un de ses rédacteurs : l’espace de liberté, d’ouverture et de tolérance apporté par François. 

  4. J’y ai moi-même songé avant de trouver la bonne martingale… à mes yeux…! 

le 20/01/2017 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |