Urbanbike

Recherche | mode avancée

Troisième voeu : du temps libre…!

…et de la déconnexion en pagaille…

dans dans mon bocal | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Ces deux derniers trimestres, j’ai suivi le pouls de la planète via twitter. Ce fut parfois amusant, mais généralement décourageant. Mon opinion du genre humain était déjà fort basse, il est temps que je m’illusionne à nouveau… en réduisant ma lecture de ces brèves de 140 signes…!

Comme l’écrivait un certain… DesprogesJe pense effectivement qu’on peut rire de tout, mais pas forcément avec tout le monde — suivre des personnes expose de facto à des RT inattendus…! Question de sensibilité…

Mon manque d’adhésion à certains RT me rappelle que je suis officiellement un vieux con, imperméable à quelques types de saillies1 drolatiques. Bien entendu, je peux masquer temporairement la source initiale après avoir lu une série de ses meilleurs tweets. Mais ce n’est pas la bonne solution…! En 2016, j’avais réduit drastiquement le nombre de comptes que je suivais ; en 2017, même état d’esprit…!

Gaffe : le temps n’est pas extensible

Il y a d’abord un aspect indiscutablement chronophage que l’on découvre tous. Ensuite nous sommes face à une infobesité galopante (…quand on suit une thématique donnée, nombre de comptes réagissent aux mêmes événements, logique…) qui finit par me saouler …autant que je peux le faire en revenant régulièrement sur mes propres obsessions…! C’est dire…!!

Il ne s’agit pas de casser le thermomètre en quittant twitter mais bien de réduire cette addiction. Et donc limiter mon temps de consultation ! Bref, cesser de lancer Tweetbot au moindre prétexte et lire — d’un oeil quasi bovin…! — une actualité filtrée…

En résumé, comme pour Facebook, App.net ou, même, Instagram (et également… Mail…!), je (me) dois impérativement (de) limiter mes accès à ce qui se déroule sur internet2 pour retrouver le temps de lire, d’écouter un peu de jazz, me balader le nez au vent ou écrire… Et travailler mes revers au ping-pong pour (essayer de) contrecarrer les smashs en mode bucheron de ma fille…!

reduc-450

C’est de la simple survie quotidienne… Mais cela ne m’empêchera pas de publier des tweets sans me rendre sur twitter…! Et écrire quelques billets comme celui-ci…

Je renouvelle mes voeux aux lecteurs et copains de passage…


  1. Je ne suis pas désarçonné (il m’en faut nettement plus !!), je n’ai simplement pas envie de suivre toutes les contributions, surtout les plus beaufesques… 

  2. je ne suis pas le seul à le penser, cf. Comment passer moins de temps sur Internet en 2017 

le 02/01/2017 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |