Urbanbike

Recherche | mode avancée

Trunk Notes Personal Wiki + Drafts + Markdown, un trio gagnant…

Gestion d'un flux de notes en mode Wiki sur son iPhone ou iPad

dans dans mon bocal | écrire | grospod | mémoire
par JChris d'Urbanbike

À quoi sert un Wiki sous iOS ? La question mérite d’être posée mais, très souvent, vous n’en éprouverez pas le besoin. Comme d’habitude, je vais/vous allez (!!) fouiller dans mes/vos notes pour pêcher une info et …nous la retrouverons avec plus ou moins de facilité.

L’idée d’un wiki personnel est de nous permettre d’accéder à toutes nos infos ordonnées… Comme si nous naviguions sur un site internet, dans une sorte de Wikipedia à notre unique usage mais sur notre écran sous iOS et sans connexion. Bon, ce Wiki peut se partager mais je glisse sur cette option…

Dans une vie antérieure, j’ai employé ThinkBook - Todos, Notes, Projects, Outlines, excellent produit mais avec un seul défaut de taille à mes yeux, l’absence de balisage Markdown.

J’emploie toujours iThoughts (mindmap) mais pour construire des cartes heuristiques.

Aussi, je vous raconte à grands traits ma rencontre avec Trunk Notes !

Mardi, après avoir testé Mastodon (si, si, initiative intéressante qui, je l’espère, ne finira pas comme diaspora, app.net ou ello…), en me baladant sur le catalogue d’actions de Drafts — relire urbanbike | Scripts pratiques, Drafts iOS et assistance à la saisie, je tombe sur une nouvelle action x-callback-url qui exporte vers un produit que je ne connais pas, Trunk Notes Personal Wiki…!

Tiens donc. Je suis curieux, j’essaye de comprendre…

Pas de version d’essai pour Trunk Notes Personal Wiki, j’hésite mais épluche les commentaires des utilisateurs, détaille les copies d’écran …avant d’appuyer sur Touch ID pour acquérir l’application.

Même pas peur…!

Problème, deux heures plus tard, j’étais en train de lire toute la doc (je ne suis pas très rapide) et tester la synchronisation via DropBox entre iPhone et iPad Pro.

Pourquoi ai-je craqué si rapidement ?

L’app supporte le balisage Markdown et offre nombre de balises propres aux Wiki. Dont la balise {{toc}} et d’autres bien plus subtiles.

Certes, il me manque le support de TextExpander et des notes en bas de page (je me renseigne auprès du développeur) mais — ce qui me séduit — c’est que je peux préparer mes fiches dans Drafts et donc m’affranchir de certaines limitations de Trunk Notes qui n’est pas un traitement de texte mais un Wiki.

Du coup, je réinstalle sur mon iPhone le clavier de TextExpander 3 car, si l’app gère des snippets mais ne supporte pas TextExpander, autant utiliser celles que j’ai en magasin si j’ai besoin de corriger dans cette app.

Et, très vite, je vérifie que les fichiers produits par Trunk Notes sont bien lisibles via DropBox dans Byword (ou une autre app Markdown ) sur mon Mac.

reduc-450

  • .markdown, CQFD, avec un gros paquet de métadonnées dont les coordonnées du lieu d’écriture (!!), les tags et l’horodatage qui est clé…

Bref, tout fonctionne, je me lance.

Explications décousues (!) avec copies d’écran…

Pour ma part, je comprends l’usage du wiki comme une gestion de notes, de feuillets avec des liens.

reduc-450

  • À gauche | une liste de liens qui pointent sur des pages individuelles, ces dernières…
  • À droite | …pouvant revenir tranquillement sur cette page de liens… Petite note en passant, les liens rouges sont des liens vides à créer par la suite : un appui permet à Trunk Notes de vous proposer de créer la page manquante avec comme titre, le nom du lien…! Juste génial…

C’étaient mes premiers essais…

reduc-450

  • Notez que le balisage est d’une simplicité désarmante avec un autre balisage connu, Markdown !

Pour écrire ces notes, il n’est pas mal de démarrer par un véritable outil de prise de notes… comme Drafts - Quickly Capture Notes, Share Anywhere! — ou Editorial — puis d’assembler ces notes dans Trunk Notes Personal Wiki en les expédiant par un simple x-callback-url en mode create.

En sachant que Append et Prepend sont également dispos…

reduc-450

  • À gauche | le codage est assez basique, peut être saisi dans Trunk Notes
  • À droite | …mais avec une action d’export en x-callback-url depuis Drafts 4 vers Trunk Notes, pourquoi s’ennuyer…?

reduc-450

  • Certaines informations répétitives (comme le contenu du pied de page) sont gérées par des pages dites spéciales…, des instructions permettent de lister automatiquement les pages enfants dans une page parent, etc.

Bref un chouette mécano que l’on découvre avec plaisir…

reduc-450

  • Chaque page modifiée voit son horodatage changé…, la liste des contenus possède plusieurs affichages et l’usage du nommage Dossier et sous dossier sour la forme Dossier:SousDossier est redoutable…

reduc-450

  • L’accès aux pages documentation et spéciales se fait simplement (…et se désactive de la même manière)

reduc-450

  • Et c’est le moment de mieux mesurer la force du binz… On retrouve le fameux {{toc}} utilisé par MultiMarkdown. Bref, on se sent assez tranquille.

À l’usage… iPhone recommandé !

Bon, cela fonctionne sur iPad mais en ce cas, SplitView est bien pratique…

reduc-450

…pour éviter les lignes infinies sur l’écran…

Bref, pas eu trop le temps d’écrire aujourd’hui (préféré faire une longue balade en forêt…), ce qui explique ce billet rapide…

reduc-450

Mais je vais y revenir…!

le 05/04/2017 à 21:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à JChris d'Urbanbike |