Urbanbike

Recherche | mode avancée

…Tu sais que tu deviens vieux | 25

Mais à quel moment ça bascule…?!

dans dans mon bocal | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

À destination des copains…!

Étrange sentiment d’une accélération du temps, de journées de plus en plus courtes (…vous l’avez…?) ! Est-ce lié à la perspective d’atteindre soixante-neuf ans dans quelques semaines ?!
Zut de zut !

Ma carcasse grince dans les montées, se rebelle1 dès que j’oublie de m’hydrater… Pas une nouveauté en soi2 mais, désormais, une constante !

Alors ?
Je marche, cornaké par ma fille qui me sert de coach

J’évite au maximum de me tasser le joufflu dans un fauteuil même si, quand je suis douloureux, j’oscille entre mon lit et mon fidèle Aeron (meilleur investissement3 avec le recul).

Mode bibelot

Aidé par l’app Santé de mon iPhone, je dépasse les dix mille pas par jour depuis 20174

Cependant je deviens clairement un bibelot qui essaye de réfléchir5 avant d’agir… En théorie…!

Ma masse musculaire s’est réduite : plus question de soulever une caisse d’entêtes imprimées comme avant hier ; voire porter mes deux sacs de courses à bout de bras comme hier…!

Aussi je multiplie les sacs à dos : le 70 litres s’avère parfait pour revenir du marché chargé en légumes et fruits…

Inexorable déclin…!

Après les tampons au rugby dans mon adolescence, les livraisons professionnelles6 express dans un Paris déjà embouteillé.
Puis, après avoir vidé les logements de nos parents respectifs, nos derniers déménagements ont fini par m’achever…!

Je savais dès 25 ans que je ne ferais pas un beau vieillard. Ça se confirme !

En janvier 2019, j’ai quitté la région parisienne avec une sciatique.

Heureusement, les villes espagnoles sont accueillantes, mille possibilités de se poser sur un banc. Rien à voir par ici : les handicapés, les vieux, les SDF semblent ne plus avoir droit de cité, taches inesthétiques (sic !) dans le paysage de certaines villes huppées…

J’ai fini un après-midi par m’effondrer sur un chemin de terre sous les yeux de me fille alors que j’avais fait le pari que ça passerait à coup de Kétoprofene (non !)…

Après quelques séances prodiguées par un chouette médecin un chouïa ostéopathe, c’est passé même si l’idée d’être dépendant d’un déambulateur7 m’a semblé, un temps, la seule issue…

On finit en pièces détachées…!

Comme une vieille voiture : à peine une réparation effectuée qu’un autre élément tombe en rade…

Comment ça j’exagère…?

Une tendinite au bras gauche m’a pas mal plombée l’an passée…! Heureusement j’ai trouvé, à mon insu, une manière de la soigner8. C’est parti de cela, urbanbike | Pourquoi moudre son café ?

Une tache quotidienne que j’exécute désormais chaque soir pour éviter de réveiller ma tribu avec ma crécelle à réduire les grains en mouture9…!

Abstinence alimentaire…

Bref, me voilà désormais installé dans cet entre-deux…

Pas encore complètement immobile (…mon ex. toubib10 me donne encore 10 ans max à bouger) mais nettement moins alerte…!!

Ce que nous consommons a une sacrée importance, ce que vous avions tendance à oublier…

Pour ma part, sujet à des allergies11, la pandémie m’a permis de faire le point12 puis lister/éliminer13 tout ce qui est susceptible de réveiller des trucs dont j’ai génétiquement hérité. Ou développé14, gamin, en pension…

Si je peux boire un verre de vin rouge, croquer du chocolat, je consomme beaucoup plus de légumes en sus de ma soupe matinale de céréales et fruits…!

Mais nettement moins de pain, de confitures…

Vivre à fond chaque jour…

Dans le miroir de la salle de bains, je vois un vieux type bizarre15 qui reproduit à la perfection chacun de mes gestes…!

Bref, c’est une période intéressante, une expérience unique dans ce corps qui se grippe, accumule les bugs et me fait apprécier chaque seconde…

Pensées16 à toutes celles et ceux qui vivent des trucs nettement plus médicalisées.

reduc-450

Pffffff…
Ce billet était quasi achevé, prêt à être publié… quand mon pied gauche m’a lâché, il y a une semaine, au retour d’une balade sur les sentiers côtiers !!!

Tendon d’Achille en vrac…!

Pas de rupture du tendon, juste un étrange épaississement douloureux qui prend son temps pour disparaitre…

Une fois de plus, j’ai voulu reprendre trop tôt… Erreur…! Sanction immédiate.

Comme il m’est recommandé de rester tranquille, ceci explique les derniers billets publiés autour d’Obsidian et compagnie.

À suivre ! Je vais remettre de l’huile dans mon vieux jeep, lui aussi fatigue…


  1. De justesse, j’évite la contraction musculaire sournoise, paralysante. Sans faire l’œuf (!), j’ai passé quelques journées à boiter, vaincu par un mollet… dur, quel ironie…! 

  2. urbanbike | Tu sais que tu deviens vieux | 6 

  3. urbanbike | Un siège aérien 

  4. Note pour ma pomme : Nettement moins en 2016 (7850), 2015 (6402) et 2014 (4460). 10944 en 2017, 13794 en 2018, 12412 en 2019, 8715 en 2020 (pandémie et confinement), 10135 en 2021 et 10777 sur les six premiers mois de 2022… 

  5. Je ne compte plus les épisodes où j’ai dû porter un corset pour soulager mes reins suite à un mouvement naguère banal mais désormais dangereux ! Et je ne suis pas le seul, on me dit que du côté de Marseille… 

  6. Avec les recommandations du genre… « merci de ne pas emprunter l’ascenseur : pour les fournisseurs, c’est uniquement l’escalier » (…en colimaçon et aux marches usées, accès planqué derrière trois portes, loin de la vitrine et du desk clic de l’accueil). 

  7. Ce n’est pas que je m’y refuse, juste que je trouve ça un poil trop tôt… tout en reconnaissant que j’ai eu de la chance jusqu’à présent. 

  8. En plus de faire l’araignée (courir les doigts de ma main vers le haut du mur)… 

  9. Les grains de Sidamo trouvés ici n’ont pas grand chose à voir avec ceux que j’achète quand je rends visite à ma fille à Aix-en-provence… Torréfaction trop poussée… 

  10. Son bail n’a pas été renouvelé dans ma commune, encore une décision opaque et incompréhensible qu’il ne faut surtout pas évoquer ici… 

  11. Dont les pollens urbanbike | Allergies | 7 

  12. En 2019, plus de 40 hébergements différents entre la cote Ouest, l’Espagne, le Portugal puis le Sud de l’hexagone pour des durées variables… De l’intérêt d’avoir un sac à dos chacun… 

  13. Mais comme je suis distrait (…d’autres qualificatifs vifs sont assurément plus adaptés), je reproduis quelques crises… Ainsi un Nestlé noisettes raisins qui m’avait joyeusement déglingué, j’ai bien trouvé le moyen de récidiver un an plus tard et… bingo…! 

  14. les huiles essentielles d’Orange ou de Menthe dans le chocolat, les poires crues (œdème), les fromages à pâte cuite (Comté, Cantal, Tome de Savoie), le miel non cuit, le poivron cru, les sulfites dans le vin, les tomates crues, le Chorizo, la bière, les alcools blancs, les sardines… 

  15. Je perds de moins en moins de temps à me coiffer (…j’en perdais peu naguère) vu que ma couverture capillaire est à l’image de la végétation par temps de sécheresse… Par contre, passage chez le dentiste et chez l’ophtalmologique pour de sévères révisions ! 

  16. Et aux amis disparus que je pourrais rejoindre… si j’avais la foi…! Mais que je n’oublie pas. 

le 29/08/2022 à 10:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |