Urbanbike

Recherche | mode avancée

Tu sais que tu deviens vieux | 4

Quand tu penses que tes informations confidentielles sont en sécurité…

dans ailleurs | dans mon bocal | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Avertissement : bien sûr, ce qui se déroule là-bas ne peut certainement pas arriver ailleurs… Quoi que…!

C’est une info que j’ai reçue de nos amis de bandcochon qui vivent sur cette petite ile splendide nommée La Réunion (…enfin, 2500 km carrés quand même…!) et distante de 9400 kilomètres de Paris…!

Rappel : là-bas aussi c’est la France… Et donc on y trouve les mêmes services, les mêmes administrations chargées d’aider comme de protéger les citoyens… Bref, une parfaite continuité territoriale malgré onze heures d’avion…!

Là où je veux en venir est cette incroyable découverte des limiers de bandcochon :

Ni plus, ni moins que des documents officiels, des dossiers entre autres de l’ANPE des années 2000 - 2008 en train de brûler tranquillement sans surveillance en lisière d’un champ de cannes…!

Je vous laisse découvrir cette étonnante histoire ainsi que les nombreuses photos explicatives (et, heureusement, caviardées par bandcochon).

Bref, les questions en suspens sont tellement énormes que je vous laisse les formuler…!

Déjà trouver des résidus de batteries calcinées dans la nature sauvage de cette île, c’est hallucinant mais là, des fiches personnelles, des dossiers personnels, comment dire…?!

J’ai, pour ma part, fait ces derniers mois et à de nombreuses reprises l’expérience de la déchetterie (ici) et aucun souci pour trier et faire recycler papiers comme produits plus nocifs… Il suffit de faire quelques kilomètres.

Sinon, bravo à bandcochon pour leur initiative épatante qui consiste à alerter sur les dérives écologiques de ce splendide territoire. Lire notre chronique de mai 2012 déjà…!

Note de fin : Comme je cherche un emploi, j’ai — via internet — rentré nombre d’informations sur le site de pôle-emploi dont mes coordonnées bancaires (certes, inutiles dans mon cas, car professionnel libéral, je n’ai pas à être défrayé pour mon chômage…), adresse mail, téléphone, etc. Je leur fais confiance pour garder confidentielles ces données, bien sûr… Mais comme un léger doute depuis la lecture de cette info…!

le 01/02/2014 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |