Urbanbike

Recherche | mode avancée

Usages | De l’importance des poches…

…surtout quand elles disparaissent !

dans ailleurs | dans mon bocal | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Après trois années d’utilisation, ma dernière veste1 trois en un a fini par s’élimer, se râper. Deux fermetures éclair sur quatre se sont littéralement désagrégées et, par trois fois, mon iPhone s’est fait la malle pour atterrir — heureusement sans dommage — sur le sol. Du coup, même si je conserve cette vieille veste en backup, il m’a fallu impérativement la remplacer !

reduc-450

Je me suis rendu dans un magasin de cette marque à Paris pour trouver son remplaçant ! Et j’ai trouvé une veste noire à ma taille avec une coupe identique, les fameux crevés sous les bras, une polaire amovible, capuche… Bref, une veste toutes saisons adaptée à mes habitudes…

Mais, très mauvaise surprise, point de poches de poitrine ! Non ? Si !

Les vendeuses ont admis de suite que je n’étais pas le premier à me formaliser de cette absence, qu’elles avaient informé le marketing des précédentes remarques clients. Certes… mais cela ne changeait rien à ma déception…

Étant coincé, j’ai acquis cette version qui change mes habitudes en m’empêchant de placer mon écran à sa place habituelle. Du coup, je le glisse dans une poche basse mais, franchement, c’est pas terrible au quotidien…

Une disparition qui me gonfle

D’ailleurs, après une semaine d’usage dans le sud en mode piéton, je suis convaincu que c’était quasiment une erreur de l’acquérir.

reduc-450

Bien entendu, le fabricant s’exonère des problèmes techniques (… la faiblesse des fermetures éclair des poches de poitrine du modèle usé) et réduit ses coûts de fabrication tout en maintenant le prix de vente de cette veste standard. Mais en étant aussi peu attentif aux remarques, il vient peut-être de me perdre comme client…

Du coup, n’étant plus pressé, je cherche un produit conforme à mes besoins. Et non aux normes du marketing du fabricant.

Une stratégie des poches…?

Ma fille est également adepte des vestes techniques, ne supporte pas les sacs (hormis pour celui pour trimballer son iPad 2 de prise de notes à l’université + un en-cas pour tenir la journée). J’envie sur sa veste sportive cette poche en bout de manche pour y glisser sa carte Navigo.

De plus, elle utilise sans discontinuer un iPhone 6s+ et ne peut le glisser que dans les poches de ses vestes, vu que celles de ses jeans sont bien trop petites2 …alors que je peux glisser mon iPhone 7 plus dans les miens (de jean). C’est d’autant plus agaçant que nous sommes sensiblement de même taille !

reduc-450

Bien entendu, une solution est d’employer dès lors un petit sac à main (…totalement exclu dans son cas) ou un un petit sac à dos (ce que je fais). J’en possède quatre ou cinq, d’un modèle super mini (cf. photo ci-dessus) à un étonnant Megalopolis de chez boblbee3 en passant par un Forclaz Air discret (!) de chez Decathlon… Et un vieux trente litres vert et inusable…

Mais l’idée reste néanmoins de déambuler au quotidien avec le minimum indispensable placé dans une veste… Et de glisser dans un poche un simple filet à provision que je n’extirpe que quand nécessaire…!

À suivre…


  1. Celle — d’une marque différente — qui avait remplacé un exemplaire de celle-ci…! 

  2. Lire à ce propos cet excellent billet que j’approuve sans réserves ! 

  3. J’en avais un second que mon fiston m’a définitivement emprunté et qui lui permet de transporter en toute sécurité son 15 pouces… 

le 21/02/2017 à 14:25 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |