Urbanbike

Recherche | mode avancée

Usages | iOS et sac à dos… | 2

Voyager (encore plus) léger…

dans ailleurs | dans mon bocal | grospod | groummphh | usages | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Avertissement : ce qui suit s’appuie sur mes billets1 et quelques découvertes ou usages. Cela reprend en gros la liste des apps qui stationnent sur les deux premiers écrans de mon propre iPhone 7 plus, à portée de mes doigts. Le reste étant relégué sur ceux qui suivent.

Virer ce qui ne sert plus !

À force de tester des tas d’applications, il arrive un moment où il faut faire des choix sous peine de les laisser phagocyter une part significative du volume de stockage disponible…!

Ensuite, la notion d’usage ne doit pas vous laisser indifférent : depuis combien de temps telle app n’a pas été appelée ?! Certaines restent en place même si j’en ai pas l’usage tous les jours (…comme l’excellent marée.info) ou comme alternative à mes traitements de texte habituels, certaines se répartissent entre iPhone et iPad.

Enfin, je fais un même constat : en photo, nous avons tendance à conserver trop de clichés ; sur un écran iOS ou macOS, nous conservons bien trop d’applications.

Bref, je rechigne à les supprimer avec l’argument fallacieux que ça peut servir un jour. Ou, pire, me persuader que l’app va recevoir prochainement une mise à jour…et qu’il serait dommage de ne pas le savoir à temps !

Erreur…!

Dans mon sac…

Ce partage d’expérience balaye la liste ce qui prend place dans mon sac à dos2 et dans l’iPhone…

Dans la ligne du tout premier billet3, ce qui n’a quasiment pas changé :

  • Un sac à dos de 40L ventilé4 pour embarquer une poignée de t-shirts5 et autres changes…
  • Chaussures6 de randonnée, bonnet7 et même filet à provisions8
  • Une trois en un (de plus en plus) fatiguée9 (fermetures éclair à ménager !) avec polaire amovible qui sert de pull selon le temps…

Ce qui change…

  • Le Canon M10 de première génération avec un EF-M 22mm f/2 STM + carte 64 Go + chargeur11 a tendance à rester sur mon bureau, les deux optiques du iPhone 7 plus suffisantes pour de courtes balades…
  • Le iPad Pro lui tient compagnie. Et raison identique.

Dans l’iPhone…

Accessoirement téléphone mais aussi appareil photo, machine à écrire, station météo, compteur de pas, billet de train, etc.

Applications embarquées…

Rappel, si chaque écran affiche les apps…

reduc-450

L’usage d’un appui long sur une icône d’app ou encore les widgets…

reduc-450

est à prendre en compte dans votre organisation personnelle…

Un forfait Europe et au delà…

Toujours le forfait Free12qui me permet de me balader 35 jours par an à l’étranger (Nouvelle-Zélande compris…) sans surcoût (pas de Roaming). Consommant peu de data13 grâce à mes notes Markdown spartiates, je peux me restreindre aux 3 Go proposés dès lors en 3G à l’étranger et même utiliser en cas de pépin Assistance Free - Face to Free si souci. Et bénéficier de la 4G en France.

Ensuite, dans les hébergements, il est souvent possible de se connecter au wifi du lieu — en utilisant, ici et ailleurs un service VPN14 comme VPN Hide My Ass Pro WiFi Security Private Browsing — ou trouver une couverture 3G minimale en téléphone via Sensorly – Speedtests & Couverture. Pour mes recherches sur la toile sans être tracé, c’est Firefox Focus: The privacy browser qui fait l’affaire.

Un appareil photo

La double optique du 7 me conduit à oublier régulièrement le M. De plus, seul ce dernier me permet d’exploiter des notes photographiques localisées dans Day One journal + mémoire.

Si l’application Appareil Photo signée Apple reste assurément l’une des meilleures, j’apprécie Provoke Camera que je conserve toujours à portée de main pour composer en noir et blanc15, ainsi que les modes HDR et LowLight+ de ProCamera. Avec le 7, mes images sont désormais en RAW (.dng) et prises via cette dernière app avec les deux caméras du iPhone 7 plus.

À portée de main, MaxCurve - Courbes de outil pour photographie pro et Snapseed pour le post-traitement.

BLACK - B&W Film Emulator pour du post-traitement noir et blanc avec un rendu argentique, Scanbot - Document Scanner et Lecteur de QR Codes pour scanner des billets, factures et documents en cours de balade.

Horaires et plans des transports locaux

Une fois arrivé quelque part, pas inutile de connaître les réseaux de transport en commun et leurs horaires même si je suis adepte de la marche.

La part belle à Plans et, plus généralement, à Transit • Bus, Métro, Train pour RATP, TCL et plus que j’utilise énormément au quotidien en Île-de-France.

Des cartes mais pas que…

Une application qui ne quitte pas mon iPhone est TomTom GO Mobile qui ne permet de circuler mais également de m’extirper d’une ville inconnue…! Pensez à ajouter l’app de votre loueur de véhicules si besoin.

Je n’oublie pas d’emporter un long câble de connexion + un adaptateur allume cigare à double sortie, une pince pour accrocher l’iPhone (et TomTom) sur la grille de ventilation d’une voiture de location16.

Tout dépend de votre manière de voyager… Mais souvenez-vous que Booking.com - réservations et offres d’hôtels conserve vos réservations et offre une option pour vous y conduire. Que TripAdvisor: Hôtel Vols Restaurants n’est pas inutile pour le choix d’une gargote.

Mémoire des balades

Moves reste un excellent produit de suivi de mes trajets. Si l’on se souvient dans les heures qui suivent d’une balade, rapidement on oublie le nom des rues et le cheminement suivi… Ma solution personnelle est de laisser Moves enregistrer mes hésitations de parcours et trajets au pif

Je consigne ensuite ces derniers dans Evernote avec ActivityDiary for Moves and Evernote.

Prévisions météo

J’ai récemment ajouté Windytv / Windyty qui a un look bien pratique.

Pour éviter de partir sous les averses, RainToday - HD Radar couplé avec un abonnement WeatherPro - L’App météo qui utilise ce même compte premium.

Avoir des précisions à plus d’une semaine offre un certain confort pour programmer à la louche les visites des bâtiments les jours avec pluie et les balades urbaines les jours sans !

Autre application indispensable, Plume Air Report - Déjouez la pollution à Paris, Lyon, Marseille… qui indique, voire avertit l’utilisateur du niveau de pollution de l’air, en France mais également dans nombre de villes dans le monde entier.

Un carnet de voyage, pas inutile…

Je conseille un véritable outil de traitement de texte Markdown comme Day One journal + mémoire pour employer une ou des photos emblématiques et rédiger mes notes. Day One ajoute la localisation, l’altitude, conserve les infos météo du moment, affiche une carte et même le nombre de pas.

J’embarque obligatoirement Drafts - Quickly Capture Notes, Share Anywhere! mais également Editorial et Ulysses.

Drafts reste mon outil de prise de notes : je peux aisément les exporter vers Day One ou poursuivre un récit dans Ulysses qui me permet, de plus, d’organiser mes projets par dossiers et feuillets (je n’insiste plus, génial).

S’organiser, gérer des alarmes

Voyager, c’est également des correspondances ferroviaires qui partent à telle heure, telle gare à attendre, etc.

J’utilise Fantastical 2 pour iPhone - Calendrier et Rappels avec des alertes que je programme avant de partir. Je le renseigne pour avoir toutes les infos utiles (lieu, heure d’embarquement, mais aussi numéro de siège, réservation, etc.) regroupées en un seul écran.

Et ce grâce à Trainline Europe (Captain Train) m’expédier un fichier pour mon calendrier et un SMS avant embarquement. Ces fonctions ne doivent pas masquer que Trainline est une très chouette agence en ligne pour tous les achats de billets de train en Europe (…et ça s’étend graduellement). Avec, pour certains pays comme l’Italie, des billets dématérialisés au format PDF. Mais c’est surtout la possibilité de réaliser des économies substantielles en décalant parfois son trajet d’une heure pour prendre un train au tarif plus léger.

Pour finir, je n’oublie pas GoodReader - PDF Reader, Annotator and File Manager qui me permet de stocker, lire, annoter tous mes fichiers PDF.

Lecture et dictionnaires…

J’apprécie d’emporter des livres, ne fusse que pour passer le temps dans les transports. Si iBooks est livré avec le système, il ne me permet pas de copier coller des paragraphes. Aussi j’ai fini par opter pour Marvin 3 – eBook and comic book reader qui me permet de prendre facilement des notes de lecture puis de les partager ultérieurement.

Ne pas oublier des dictionnaires pour décrypter les indications dans la langue du pays, repérer les ingrédients dans les menus des gargotes de rencontre. Ainsi ce Français-Italien? OK! et ses homologues. Mais parfois, les utilisateurs iOS oublient qu’ils peuvent également ajouter des dictionnaires, ceux d’Apple.

Et un paquet de dictionnaires de langue française dont le Dictionnaire Historique de la langue française ou le Dictionnaire Le Robert Mobile : 4 en 1

Sans oublier…

Ajoutez Microsoft Translator qui vous permettra de traduire dans une foultitude de langues vos questions mais, surtout, de les énoncer à voix haute avec l’accent.

Mais faire l’effort d’apprendre quelques mots, se lancer en ajoutant les mains et un grand sourire, ça marche pas mal… Voire trouver une langue commune pour dialoguer…

Pour les trajets longs, l’écoute de Podcasts avec Castro: Podcast Player et l’écoute en différé d’émissions de radio téléchargées à l’avance.

Je n’oublie pas i41CX+ — RPN Calculator with Printer and CAS. Cette app me sert de calculatrice au quotidien car je ne sais pas utiliser autre chose que la notation polonaise.

J’embarque aussi quelques apps de référence comme Fleurs en poche ou Oiseaux en poche.

Enfin, tous mes mots de passe sont stockés dans 1Password et synchronisés en WiFi si besoin.

Pour me réveiller en douceur et partir à l’heure, j’ai remplacé mon app de Réveil par Horloge, une app système iOS. Me faire réveiller par le chant des oiseaux est parfait.

Volume de stockage de l’iPhone à surveiller

Indispensable : virer les applications qui ne sont pas nécessaires, faire de la place dans l’album photo après sauvegarde et avant de partir, histoire de laisser une place conséquente aux nouvelles photos (…au format RAW de préférence) réalisées avec le iPhone 7 plus, CQFD.

Un dernier point : pensez à ajouter, si vous ne voyagez pas seul, une prise multiple dans l’un de vos sacs.

Voilà, bon voyage…!


  1. Cf. urbanbike | Usages | iOS et sac à dos…, urbanbike | iPhone 6s+ en voyage ? Un compagnon idéal ! | 2, urbanbike | Voyager avec un iPhone 7 plus, urbanbike | iPhone 6s+ en voyage ? Un compagnon idéal !, urbanbike | Voyager avec un iPhone 7…? Pourquoi pas…?

  2. Avant de finir en mode déambulateur, tant que mes jambes le supportent, j’apprécie de me balader léger pour sauter dans un train puis visiter une ville… 

  3. le premier, de juin 2015, urbanbike | TL!DR | Voyager léger avec un iPhone 

  4. Je possède toujours mon petit sac vert de 20 litres. J’ai opté pour un ventilé de 40L que je ne suis pas obligé de remplir. Dedans, des sacs en plastique, des sacs bulle pour protéger les éléments les plus fragiles si besoin… 

  5. Blancs, n’accumulant pas la chaleur et ne marquant pas trop les strates de transpiration…! On emmène toujours trop de choses et je cherche des vêtements qui sèchent rapidement. 

  6. Routinier je suis, cf. urbanbike | Ecco | 1000 kilomètres à pied, ça use, ça use… 

  7. En mode vieux, la perte de cheveux rend la déperdition de chaleur nettement plus sensible par la tête. Ajoutez une paire de gants en polaire en fond de sac. 

  8. Le constat de ces balades est que l’on a tendance à revenir nettement plus chargé. Or un filet à provisions à mailles extensibles ne tient pas de place, s’adapte aux volumes bizarres et reste confortable en ne sciant pas la main…! 

  9. Cf. urbanbike | Ma veste tous temps… même si c’est aujourd’hui une The North Face

  10. Relire urbanbike | Le retour du M équipée du Canon EF-M 22mm f/2 STM. 

  11. Cf. urbanbike | Recharger les batteries des boitiers Canon 

  12. Depuis 2012, cf. urbanbike | Le feu restant à l’orange, j’ai migré… 

  13. Je préfère la rumeur des villes, du vent, le bourdonnement des bêtes à ailes, le crépitement de la pluie… 

  14. Garantir la sécurité de mes échanges avec un abonnement VPN. Cf. ZATAZ 

  15. …mais de moins en moins sur le champ, surtout dans des endroits que je ne risque pas de visiter de nouveau. Aussi prise en vue en couleurs (en .dng) puis post-traitement si besoin… 

  16. Tous les véhicules ne disposent pas d’une prise USB adaptée. 

le 08/12/2016 à 11:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |