Urbanbike

Recherche | mode avancée

Usages | Se concentrer pour écrire avec Drafts et… MyNoise sous iOS

Se retirer du monde en choisissant l'ambiance sonore ad hoc…

dans ailleurs | dans mon bocal | écouter | écrire | usages
par Jean-Christophe Courte

Je l’ai déjà écrit moult fois, mes deux écrans sous iOS sont mes machines à écrire1. Mais écrire, c’est aussi se soustraire aux environnements bruyants ou se plonger dans une atmosphère propice…!

Contrairement à de grands auteurs, aller m’installer dans un café n’est pas mon truc. Je préfère rester sous ma couette…!

Mais, parfois2, j’ai droit aux discussions tardives et/ou à la musique répétitive du voisinage3. Comment y échapper ?

Je teste, depuis plus d’un mois, myNoise et j’ai rapidement opté pour la formule illimitée qui est fréquemment mise à jour avec de nouveaux sons. J’ai évoqué cette app sur Twitter mais autant en parler ici…

Côté écoute ? Avec un Bose Quietcontrol 30 sans fil… Relire urbanbike | À l’usage : sans fil, atténuation des bruits ambiants et Bose Quietcontrol 30.

reduc-450

Je privilégie les sons dédiés au casque… Dont ce petit dernier découvert il y a peu…

reduc-450

Que j’ai rapidement placé dans mes préférés…

reduc-450

Vous pouvez changer quelques paramètres…

reduc-450

Mais également combiner deux sources… Ici, un peu de pluie en sus…

reduc-450

Bien entendu, il est facile de changer d’atmosphère sonore à tout moment… Mais aussi conserver ce son en arrière-plan même en écoutant un podcast, les deux sources sont alors mélangées…

Pour finir, pour écrire sous Drafts 5: Capture ‣‣ Act ou autre, myNoise est exactement ce qu’il me faut pour rester concentré sans aucune pollution sonore… Bref, j’alterne entre bord de mer, orage, marche en forêt ou canoë sur un lac, grenouilles comprises…!

C’est tout…


  1. iPhone et iPad. Mais pas que… faudrait que je réactualise mon billet sur les voyages 

  2. Les fins de semaines ou les suites de matchs…! 

  3. Ainsi qu’aux odeurs et fumées de leurs barbecues 

le 08/07/2018 à 11:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |