Urbanbike

Recherche | mode avancée

Vendredi, on s’ébaudit…?

Fascinantes annonces

dans dans mon bocal | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Ce qui m’épate, c’est l’enthousiasme béat qui entoure cet évènement bon enfant. La question ne se pose même plus en terme d’usage (…de réelle utilité, hein !) mais d’opportunité(s)-à-ne-surtout-pas-manquer. Comme pour les soldes, acheter à pas cher des trucs sans (trop) d’intérêt avec le sentiment d’avoir fait une (très) bonne affaire. Bon.

Nuance : c’est le vendeur qui l’a fait en se débarrassant de ses rogatons.

C’est ça qui m’épate, façon de parler : passer du temps à scruter les annonces sur le web pour acheter des objets dont on a fondamentalement pas/peu besoin.

Certes, j’ai vu quelques produits intéressants mais, même à ces prix sacrifiés, je ne suis pas client.

Pour ma part, je ne vis pas par anticipation, je ne stocke pas préventivement, je n’ai nul besoin de tapisser mon logement de produits qui ne m’ont pas fait défaut jusqu’à présent… Oui, j’ai bien vu cette montre Apple de première génération neuve et soldée… Et alors…?

Inversement, je me pose/nous nous posons désormais la question à propos des trucs que l’on utilise plus. Ou peu. Et, en poussant le raisonnement jusqu’au bout, qu’est ce que nous pouvons donner (si, si…) à d’autres, quels sont les trucs de facto inutiles1 qui nous encombrent !? Et peuvent être utiles à d’autres…

Comme pour un voyage, se contenter du minimum

Je reconnais que vider la maison de mes parents nous a furieusement vacciné. Sans compter les très nombreux allers et retours à la déchetterie.

Et la découverte hallucinante de cette collection de produits en panne2, pieusement conservés. Ou ces piles de livres

Nous ne sommes pas les seuls à avoir fait cette douloureuse expérience (tous nos amis à vrai dire), à croire que c’est pratiquement la génération d’après-guerre de nos parents qui a accumulé ces strates de produits ménagers, produits qu’elle pouvait alors acquérir aisément et signe de progrès. Ben non.

Bref, encombrer ses tiroirs de produits inutiles d’un vendredi noir, bleu ou vert n’est assurément pas notre mode de fonctionnement…


  1. Par exemple cette centrifugeuse cf. …Tu sais que tu deviens vieux | 18. Depuis juillet 2016, elle prend à nouveau la poussière et nous songeons à la filer… C’est mon ami Renaud qui m’a, d’une certaine manière contaminé — avec gentillesse… Et c’est assurément lui et quelques autres qui se reconnaîtront qui sont dans le vrai. 

  2. Les seuls qui fonctionnaient ont disparus mystérieusement ! C’est ballot… 

le 25/11/2016 à 19:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |