Urbanbike

Recherche | mode avancée

Vieux numériques et jeunes clichés

Revisitez vos placards…!

dans ailleurs | dans mon bocal | photographie | zen
par Jean-Christophe Courte

Récemment je suis tombé sur une chouette série de photos1 réalisées au grand angle dans des coins de ma ville. Cela a réveillé en moi une forte envie de réinvestir mes anciennes boites à pixels, de visser dessus quelques optiques improbables comme un 18 mm Contax, dernier vestige de mes outils argentiques.

La greffe du 18 mm a échouée sur mon Canon M de première génération2. Néanmoins, j’ai testé le Canon EF 135mm f/2L USM puis un Canon EF 28mm f/1.8 USM que j’avais oublié dans un sac.

Comme ce dernier ouvre à 1,8, j’ai vissé cette optique via sa bague adaptatrice sur le M, le tout en AV avec ouverture maximale, 100 ISO et hop ! Et dehors…

Pas d’autofocus, juste un positionnement du corps (très bon pour tester sa propre stabilité…!) pour parfaire chaque mise au point.

reduc-450

Du coup, le lendemain, je suis ressorti accompagné,cette fois-ci, de ma fille.

reduc-450

Mieux le boitier (M + Canon EF 28mm f/1.8 USM) changeait de mains au fur et à mesure de notre balade avec, à l’arrivée, des photos homogènes prises par nous.

reduc-450

  • Elle est facétieuse…!

reduc-450

  • J’aime jouer sur la pleine ouverture et détacher les plans lors de le mise au point…

Le virus étant réactivé, nous avons recommencé le jour d’après, même méthode ! Une caractéristique des Autislandais

reduc-450

  • Elle ou moi, moi ou elle…? Peu importe…!

reduc-450

  • Et même combinaison… (M + Canon EF 28mm f/1.8 USM)

Du coup, quelques clichés après la pluie (ou pendant…!)

reduc-450

reduc-450

Certes, il serait astucieux de partir avec deux boitiers mais cette démarche nous convient déjà fort bien.

Les optiques restent la partie la plus prometteuse

Ce que nous retirons de cette démarche, c’est qu’il ne faut absolument pas déconsidérer la qualité de nos optiques anciennes (…nous le savions mais une piqûre de rappel n’est jamais inutile). Que la boite à pixels accrochée à cette optique peut être un banal M3 de première génération.

Du coup, je vais essayer de trouver un second M… 0 d’occasion et notre idée est de repartir avec d’autres optiques improbables, voire mon Canon EF 180 mm f/3.5 L Macro USM (…Roberto, si tu le retrouves chez toi avec ma tête Manfrotto, ce serait topissime…!).

Et de continuer à nous échanger les boîtiers en cours de balade…

Nettement plus d’images4 disponibles sur la TimeLine de notre petit site commun, Photager.com

Quid de nos vieux Ektas…?

Néanmoins, tout cela me fait rebondir sur un projet évoqué naguère dans urbanbike | Plaques anciennes et numérisation | 1.

En 2008, ce qui m’affole un peu du coup…!

Même si j’étais arrivé à peu-près, à l’époque, à m’en sortir avec des plaques verres, quid de mes diapositives, de mes ektas…?

reduc-450

Il se murmure qu’une solution se profile, tant pour mes négatifs que pour mes kodachromes

À suivre…


  1. Voir le book de cette jeune autodidacte… 

  2. Il va finir en test sur le Canon EOS-1D Mark II de mon ami Renaud. Bon, j’étais parti initiallement avec mon antique Canon EOS 5D mais en oubliant que la batterie était en fin de vie… Obsolescence ! 

  3. Cf. Canon EOS M dans la poche | 1 

  4. Les images en haute résolution sont disponibles via EyeEm 

le 19/01/2018 à 10:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |