Urbanbike

Recherche | mode avancée

Vivre avec des températures réduites…? | 3

Objectif : 17° avec un pull ou une polaire

dans dans mon bocal | groummphh
par Jean-Christophe Courte

Pour mémoire, j’ai écrit en 2014 Vivre avec des températures réduites…?. Ce billet1 est une troisième mouture quelques années après…

Je n’évoquerais pas ici le Nest2 relié à une chaudière gaz, ayant quitté le domicile3 où nous l’utilisions. Je ne reviendrais pas sur les économies d’énergie dues à l’usage de nos écrans tactiles4.

Notre port d’attache actuel est une construction adaptée aux aléas climatiques, correctement isolée et alimentée par la fée électricité. L’unique ajout indispensable dans ce coin venté — rafales à 86 km/h à 19:00 cet après-midi5 — et humide (il paraît qu’il pleut plus souvent qu’ailleurs…) est un poêle à bois.

Grille-pains électriques

Je ne suis pas fan des grille-pains qui servent ici de radiateurs électriques6 mais ils sont thermostatés avec un programme rudimentaire qui permet de jouer sur deux températures : une première température haute (fixée par nos soins à 17°) sur une, deux ou trois plages horaires précises7.

Puis une seconde température — plus basse — qui se calcule sur celle définie moins “n” degrés (dans notre cas, —3°, soit 14°).

Déjà définir une température max (qui pourrait être différente d’une pièce à une autre, chambre ou salon) mais aussi le moment où l’on demande aux radiateurs de remonter doucement en température8, avant le changement de tarification.

Bien entendu, 17° peut sembler limite… Pas mal de copains ne descendent pas en dessous de 21° dans leurs appartements respectifs, histoire de vivre en t-shirt.
C’est dommage car vivre dans un volume un poil plus frais a nombre d’avantages…

  • D’abord, il est plus facile de ventiler régulièrement sans avoir la désagréable impression de chauffer l’extérieur !! En cette période de pandémie, c’est un argument solide…!
  • Ensuite, on dort nettement mieux dans une atmosphère fraîche et renouvelée (…surtout sous une couette ad hoc)
  • Pour tenir, il suffit de ne pas se balader en t-shirt mais bien d’enfiler une polaire ou un pull en plus (…ça ressemble à un t-shirt mais en plus couvrant et chaud…!)
  • Effet santé vérifié par nous depuis des années : on attrape moins de rhumes, de crèves diverses. L’air étant changé régulièrement (voir le premier point…!), moins de miasmes en embuscade…!
  • Si l’on a un peu froid, on s’agite9 au lieu de monter le thermostat ! Le mieux est de faire un long tour à pied à l’extérieur…

Bon, et le poêle, c’est pour la déco…?

J’y viens…!

reduc-450

Néanmoins après avoir essuyé une tempête avec nos vestes qui sèchent dans l’entrée, le soir est propice à démarrer un feu et laisser une bûche de bois recomposé (…sciure de scierie valorisée et compressée) se consumer…

En réglant correctement l’arrivée d’air du foyer (…je ne parle pas de la prise d’air extérieure obligatoire qui est à ouvrir impérativement le temps de la flambée), on dépasse tranquillement les trois heures de chaleur avec une seule (grosse) buche, le thermomètre sur le conduit affiche autour de 100° après avoir dépassé les 150° dans la première demi-heure.

Pour démarrer le feu, hormis du petit-bois, c’est le moment d’utiliser les boîtes vides de… Camembert ou de Vacherin, brûler les serviettes en papier usagées, les axes en carton des rouleaux de papier hygiénique, les barquettes de fruits en carton ou en bois…! On évitera les cartons imprimés…

Cela évite d’alourdir les sacs poubelles… déjà allégés, CQFD, par le compost des produits végétaux et autres (épluchures de fruits ou légumes, filtres du café du matin, coquilles d’oeuf…) déposées dans un coin du jardin…

À l’arrivée, un bilan honorable…

Bon, on obtient pas toujours ce résultat mais l’idée est de réduire sa facture.

reduc-450

Lampes basse consommation (LED), ne laisser que celles nécessaires allumées, débrancher les alimentations inutiles, tout joue au final sur la facture…

Ajoutez accessoirement l’usage d’un micro-ondes, le choix d’une qualité A+ pour son électro-ménager, etc. Sans oublier le vent et un peu de soleil sont des alliés efficaces pour faire sécher son linge… quand il ne pleut pas !

C’est tout !

Ce qui précède est un ensemble de réflexions personnelles que j’expose ici et que personne ne vous a obligé à lire…!

À suivre…


  1. Une suite à urbanbike | De très bons motifs pour continuer | 7 | Réduire la température en hiver rédigé en 2007, billet en prolongement de notre bref-seller… : urbanbike | De très bons motifs pour continuer | 6 | La planète vous dit merci… Vous suivez ?! 

  2. urbanbike | Nest, le thermostat connecté… | 7 

  3. Le nouveau propriétaire ne l’a pas conservé… 

  4. Consommation électrique en baisse et usage des iPads 

  5. Dernière rafale d’importance, 187 en novembre… 

  6. Radiateur électrique à rayonnement 1000 W CELCIA Digital horizontal blanc 

  7. Sachant que l’on peut définir jusqu’à trois plages horaires par jour sur sept jours. Ce qui permet d’avoir des règles de chauffage différentes si l’on est absent la semaine du week-end, par exemple. 

  8. Ici, comme nous avons un contrat heures creuses (22:30 — 06:30), pas inutile de redémarrer les radiateurs vers 05:50 tout comme de lancer en différé le lave-vaisselle vers 23:00, prendre nos douches après 22:30…! 

  9. Rappel ironique : Objectif renforcement 

le 03/12/2020 à 22:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |