Urbanbike

Recherche | mode avancée

Voyage aux pays du coton

Erik Orsenna

dans ailleurs | lire | potager
par Jean-Christophe Courte

En revenant de Lille mi-décembre, je me suis offert au départ du TGV la version de poche de Voyage aux pays du coton, livre paru en 2006… Ce petit précis de mondialisation comme l'indique le sous-titre est parfait pour un voyage détendu dans le train…

Comme un livre de voyage, on ne cesse de se balader d'un lieu de production à un autre et de découvrir les diverses logiques qui s'opposent… Entre les cultures traditionnelles qui emploient des villages entiers et les fermes ultra mécanisées des USA, entre les dégâts écologiques, la consommation pléthorique d'eau, les enjeux industriels, les souhaits des actionnaires qui vont à l'encontre des petits producteurs, le déboisement à vitesse grand V du Brésil, l'empire chinois de la chaussette, Erik Orsenna restitue son cheminement de manière passionnante et rend compte au lecteur avec humour de la situation actuelle.

Même le passage dans les labos américains où l'on nous prépare un avenir radieux est hilarant… Sauf que là, on a affaire là à des logiques qui me semblent (…avis de simple lecteur, consommateur, habitant d'une planète qui part en vrille) totalement irresponsables. Ces Docteurs folamours sont capables de nous déclencher d'autres catastrophes écologiques au nom de la liberté d'entreprendre et de la rentabilité financière par tous les moyens.
Et qui paye le prix de tout cela au final…?
Il me quitte sur cette autre question :
— Que vaut-il mieux : acheter un peu plus cher avec son salaire ou acheter au plus bas prix avec ses indemnités de chômeur ?

Dans la micheline jaune et bringuebalante qui de toute sa vitesse (cinquante à l'heure) m'emporte vers Épinal, je me souviens d'une étude commandée par le gouvernement Blair (et par lui gardée secrète). Avec froideur — certains diront cynisme —, les gains de pouvoir d'achat dus aux pratiques d'achat hautement concurrentielles des supermarchés étaient comparés aux coûts du chômage engendré par ces pratiques. Et c'est ainsi qu'un appui plus sensible encore fut apporté à la grande distribution.
« Un euro le jean ! »
Comment ne pas prendre cette annonce pour ce qu'elle est : une insulte au travail ?


Bref, excellent bouquin à lire pour ne pas être sous hypnose, découvrir les diverses réalités de par le monde autour de cette plante complexe qu'est le coton. Souvenons-nous que le chanvre a été éliminé sous la pression des industriels alors que pendant des siècles nos aïeux ont nourri leurs animaux, tressé les cordages et habillé leur petit monde avec ces fibres…

Voyage aux pays du coton
Petit précis de mondialisation
Erik Orsenna
Le livre de poche
9782253121947 | 6,50 €

image caddie

image

le 23/12/2007 à 06:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |