Urbanbike

Recherche | mode avancée

Writing Kit 3.3 et Drafts 1.3

Deux façons d'écrire…

dans écrire
par Jean-Christophe Courte

Ce matin, nouvelle version de Writing Kit qui passe en 3.3.

Comme d’habitude, je cherche les nouveautés sur ce traitement de texte qui ne cesse de me surprendre depuis son premier lancement, intégrant sans relâche ce qui lui semble nécessaire, car dans l’air du temps ou suite à des discussions avec des utilisateurs, sans se poser de questions sur un quelconque délai.

L’idée est là, c’est pas trop compliqué ? Alors, hop, son jeune développeur intègre l’option sans se poser la question de la stratégie, du marketing, du sens à donner. Du coup, Writing Kit trace sa route, agglomérant des options que vous n’utiliserez peut-être jamais mais qui sont là, au cas où !

Sur cette capacité à ajouter des fonctionnalités tous azimuts, cela me faut penser à Scrivener sur Mac. Comme me le disait David, le jour où tu en as besoin, regarde si le truc dont tu as besoin n’est pas déjà dedans.

Que ce soit le format fountain pour l’écriture de scénarios, MathJax dans cette version, Writing Kit ne cesse de surprendre et de booster à sa manière la concurrence. Néanmoins cette course ne doit pas faire oublier — justement — les concurrents qui affutent leurs prochaines versions.

Environnement décriture au choix…
Environnement d’écriture au choix…
Dossier partagé sous DropBox…
Dossier partagé sous DropBox…
Prévisualisation…
Prévisualisation…

Pour ma part, avec la présentation des fondations d’Ulysses 3 à la conférence des développeurs en relation avec Daedalus touch et l’accueil chaleureux de certains participants, les produits en embuscade qui vont parler MultiMarkdown prochainement, cela me ravit pour plusieurs raisons :

  • Tous ces produits vont, peu ou prou, tourner sur iPad
  • Tous emploient du Markdown
  • Tous ont un format d’enregistrement identique de leurs fichiers, à savoir du .txt
  • Tous peuvent s’échanger sans souci leurs contenus

Cela va nous offrir un choix épatant de traitements de texte sans la contrainte du format propriétaire qui enferme l’utilisateur dans l’emploi d’un unique logiciel. Ceci offre également des exports vers des formats multiples qui vont du RTF au HTML en passant par des options spécifiques selon chaque application.

Bref, au risque de me répéter (j’assume…!), plus que jamais l’iPad se positionne comme une fabuleuse machine à écrire, à produire du contenu. Et dans ce cadre, cette nouvelle version de Writing Kit est bien placée.

Rien à voir. Quoi que…!

Drafts a été modifié cette nuit (voir cette chronique sur urbanbike) et passe en 1.3.

@urbanbike
@urbanbike

J’aime bien l’idée de pouvoir prendre des notes avec un unique produit sur mon iPhone. Puis de pouvoir ensuite les expédier vers le support de mon choix. À ce titre, cette nouvelle version s’avère remarquable d’autant plus qu’elle accepte le format paysage, exporte vers Day One ou vers Agenda, deux applications que j’emploie.

@urbanbike
@urbanbike

Certes, tout ne fonctionne pas encore parfaitement avec les applications — notamment Day One, un simple problème d’encodage qui sera réglé dans les jours qui viennent. La solution pour le moment est d’exporter une copie de la note via le presse papier.

le 15/06/2012 à 12:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte |