Urbanbike

Recherche | mode avancée

Confiné avec vos mômes ? Que faire ?!

Les découvrir, les écouter et apprendre les uns des autres

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | écouter | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Billet écrit à la volée ce matin suite à la lecture d’un tweet !

La toxicité des news est telle que se planter devant son réseau social risque de vous déprimer sérieusement. Comme on ne sait pas de quoi demain sera fait, autant faire de l’instant présent un moment de découverte.

Bref, disposer de ce temps long1 pour partager et échanger avec vos gamins est un sacré plus.

Vous n’aviez pas le temps généralement à cause du boulot, de vos activités sportives2, etc. Voilà un court moment (quinze jours, un mois…?) pour tisser des liens avec votre tribu.

Je pense à un angle plutôt sympa de passer cette quarantaine : en apprenant de votre tribu des choses qu’ils n’avaient pas le temps de vous dire jusqu’à aujourd’hui !

Bonus : pour tous ceux qui ont vécu des enfances de merde, c’est le moment de découvrir qu’il y a (si, si…) un autre programme d’enseignement que… « claques dans la gueule, file dans ta chambre, fais-toi oublier… »
Et, inversement, si vous avez eu une enfance remarquable, distillez tout le bonheur que vous en aviez retiré naguère.

Car tout le monde a à « apprendre des autres », vous comme vos proches …qui l’étaient un peu moins ces derniers temps !

En vrac…

Vos gamins vont pouvoir parler de leurs difficultés relationnelles, scolaires.

Ce sera le moment idéal de les entendre en parler et essayer de les debriefer, leur apporter ce soutien qu’ils attendent peut-être depuis des lustres…

Comme pas mal de choses vont de passer via l’ordinateur, c’est aussi le moment de les sensibiliser aux spams, à identifier les #piègeàkon, de peaufiner les sauvegardes, échanger sur les pratiques des traitements de texte, voire faire les devoirs avec eux… et se marrer !

Vous ne connaissez pas la réponse à la question du devoir ? Cherchez avec eux, peaufinez une réponse commune, acceptez qu’ils en sachent plus sur tel ou tel domaine.

Apprenez de leur part : votre capacité d’écoute, le fait de reconnaître que sur tel plan vous êtes en friche n’est pas une faiblesse, bien au contraire.

Essayez d’établir une hiérarchie horizontale et non verticale : apprenez de ceux qui savent dans chaque domaine.

Si votre fille (ou votre fils) est plus costaud dans un domaine précis (informatique, maths, langue étrangère…), écoutez la (…et soyez fier !) ; si votre fils (ou votre fille) vous apprend une astuce sur tel façon de monter calmement un meuble3, écoutez le et suivez ses recommandations !

C’est aussi le moment de se poser et faire passer les consignes d’hygiène contre le coronavirus, mais aussi, tiens, de se remettre à cuisiner ensemble…!

Oui, couper les oignons, guider ses doigts pour éviter de s’en trancher un (!!), déguster ensuite le repas fait ensemble…

Sinon, attaquer ou finir un livre, c’est pas mal non plus (la librairie est à portée de clic, fichiers ePub4). Ou de faire un peu de sport5 à la maison…!

Mais on peut faire plus pratique…

Réparer la chasse d’eau, poser les étagères qui attendent depuis deux mois, remplacer l’ampoule dans le couloir, réorganiser la bibliothèque ou la chambre de l’aîné, changer la disposition du salon pour y vivre tous sans se marcher dessus, etc.

Dans tous les cas, trouver également des moments où on peut s’isoler …car vivre les uns sur les autres tout le temps peut virer à la catastrophe !

Bref, dédramatisez, prenez du recul !

On s’en sort mieux tous ensemble en se parlant (sans élever la voix…) et en associant nos énergies.

Pour finir, les conseils du petit dernier ne sont pas dénués de sens : souvenez-vous de votre propre enfance et de vos parents qui ne vous écoutaient pas…

Bref, à vous de rendre cette période idyllique ou de la transformer en enfer par votre entêtement à vouloir rester le chef.

Seule une dynamique commune et une chouette complicité peut transformer cette période en un moment unique dont vous vous souviendrez.

Jouez collectif, acceptez d’apprendre de ceux qui vous entourent.
Et réciproquement !!

Allez, je vous laisse. Après avoir débarrassé le lave-vaisselle ce matin, mis la table et préparé le petit déjeuner, écrit cette chronique, il est temps d’aller faire quelques courses au marché avec ma tribu… ou juste marcher sur la colline en face…


  1. l’avantage d’avoir bossé des années chez moi, les pages du bouquin sont accessibles en bas du billet urbanbike | Télétravail — certains liens ont sauté, changement de moteur de blog depuis 2005… je vais un jeter un œil… 

  2. bref, parfois des prétextes pour échapper à votre famille, vos gamins et retrouver vos potes… 

  3. ça sent le vécu !! 

  4. je lis ceci après avoir écouté les auteurs dans cette émission… Notre cerveau est-il un allié fiable ? 

  5. urbanbike | Objectif renforcement 

le 13/03/2020 à 09:45 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?