Urbanbike

Recherche | mode avancée

Confiné ? Pourquoi écrire ?!

…et dans quel espace ?

dans dans mon bocal | groummphh
par Jean-Christophe Courte

C’est peut-être le moment de reprendre la plume (…ou le Stylet), la période que nous traversons collectivement, mondialement est propice à l’introspection.

Dans mon cas, cela ne change pas grand chose à mon quotidien.

Néanmoins, selon l’humeur et la lumière de la journée, selon ce que j’ai envie d’écrire, je change littéralement …de place.

J’ai la chance de disposer de tas d’emplacements1 plus ou moins confortables — meme si restreints en surface — dans notre logement : entre …mon lit (…j’ai démarré ce billet dedans un soir, le iPad posé sur mes genoux avec Nebo et un pencil…!); un bureau2 dans la même pièce ; un pong3 dans le séjour (où je finalise ce billet).

Je peux me poser dans l’un des autres pong du séjour ou dans celui situé à quelques centimètres de la Box sur le palier. Voire dans un vieux fauteuil de cuir usagé, unique rescapé de notre lointain bureau de la rue du Mont-Thabor.

J’écris pour…

  • partager des nouvelles avec notre fils resté à Paris ;
  • échanger avec les copains souvent très éloignés (…merci internet);
  • correspondre avec les plus âgés — ci et là — qui apprécient de recevoir un signe de vie, une photo.
  • rédiger une chronique pour urbanbike…
  • mais aussi pour coucher par écrit mes états d’âme4 qui peuvent, comme ici, se muer en billet…

Par contre, impossible pour le moment de me concentrer sur mes projets. Je pense que cela ne va pas durer, que je vais arriver à en dérouler un en particulier en mode “puzzle”.

Enfin, j’écris exclusivement sur des …écrans.

Pas de petit carnet d’une taille improbable, à la couverture retenue par un élastique (…même si j’en aperçois du coin de l’oeil), pas de stylo avec une couleur d’encre particulière…

Parfois au crayon de bois sur un bloc de feuilles détachables des plus communs …ou au recto d’une enveloppe, quelques notes…

Sur iPad, Nebo reste la manière — j’insiste : pour moi — la plus chouette de rédiger car je calligraphie à la main, au crayon numérique. Et ce, même si mon vieil iPad se décharge à vitesse grand V.

Mais, clairement, la machine à écrire la plus sollicitée reste mon …iPhone vu qu’il m’accompagne partout.

Cela ne sera pas une surprise pour vous lecteur de rappeler que j’écris essentiellement mes premiers jets sur Drafts.

D’ailleurs voila un projet que j’ai mis de coté, une série de billets sur cet outil pour une prise en mains progressive. Je teste en ce moment la version macOS sur le MacBook Air de ma fille et c’est épatant d’employer des scripts, des actions qui tournent sous iOS…! Sans oublier la synchronisation de mes notes.

reduc-450

Pour finir, je termine mes billets pour urbanbike dans iA Writer sous macOS. Et ce avant de les déverser dans ce blog.

Bref, en rédigeant ce texte et avant d’aller me dégourdir les jambes, cela me donne de l’énergie pour reprendre quelques bribes griffonnées, cesser de ne voir le monde qu’au travers du coronavirus.

À ce propos, je vous engage à lire ceci que j’ai retweeté d’ailleurs… “Nuestra misión ante el coronavirus es sobrevivir y no contagiar” | Sociedad | EL PAÍS

Millones de personas en cuarentena recurren a chats, memes, gifs, mensajes de Twitter y Facebook, pero el miembro de la simulación Mars 500 sugiere que lo más útil es escribir cartas o mails largos y recontactar a amigos y familia. En su caso, no tenían acceso a teléfonos ni Internet y se comunicaban solo a través de misivas que enviaban al psicólogo de la ESA y que él entregaba a su familia y amigos. “Escribir mensajes largos y cartas ayuda a reflexionar, a hacer introspección y permite un extra contacto humano pero más profundo que el que podemos tener hoy a través de Whatsapp”.

C’est bien pour cela que je retrouve ma meilleure capacité de concentration en utilisant un crayon, certes numérique, et en calligraphiant à la main, certes sur une feuille de papier infinie… j’ai un réel plaisir à dessiner mes mots, à écrire…

Avec en plus, l’épatante conversion de mon écriture manuscrite5 en caractères d’imprimerie à la fin…

Mais le principe est le même… En tous cas, au lieu d’écrire des petits messages sur les réseaux sociaux, déroulez vos réflexions, biffez, raturez, mais prenez le temps d’approfondir.

Puis expédiez vos longues missives (via le net ou par la poste) à vos amis et proches au lieu de poursuivre ces parties de ping-pong numériques dans WhatsApp ou Twitter. Qui ne laissent pas le temps de déployer certaines idées aussitôt trollées (…pour rire, certes) mais bien tuées sur le coup.

À suivre !


  1. j’avais écrit au départ « petits coins », ces endroits fonctionnent également ! 

  2. une simple planche sur 4 pieds…! 

  3. fauteuil peu coûteux acheté chez IKEA 

  4. le mot « âme » est peut-être exagéré dans mon cas…! 

  5. si votre calligraphie est épouvantable, sachez que seul MyScript Nebo risque d’être capable de vous relire …même si vous-même en êtes incapable !! 

le 25/03/2020 à 08:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?