Urbanbike

Recherche | mode avancée

Daedalus touch pour iPad, une app pensée pour l’écriture

Organisation de la structure, ergonomie, simplicité…

dans mémoire | pratique | voir
par Jean-Christophe Courte

En ce jour de fin du monde annoncée ci et là, je suis tombé sur un tweet annonçant que Daedalus touch supportait TextExpander… Damned, déjà de sortie (ou, enfin, au choix…!)

Et c'est ainsi que j'ai découvert que cette application dont j'avais entendu parler il y a quelques mois — ce sont les développeurs d'Ulysses — venait tout juste de sortir.

Ne refusant aucun sacrifice et, surtout, venant tout juste de terminer un long billet sur les apps de saisie de texte, j'ai décidé de revoir aussitôt ma copie. D'autant que Daedalus touch (lien iTunes) propose des choses réellement nouvelles.

Bref, j'ai décidé en accord avec moi-même d'écrire à l'arrache ce rapide test sur Daedalus touch…!

Dire que cela m'a handicapé, non, tellement je suis ravi des finesses de ce produit véritablement à part dans les outils de saisie.

201105021 IMG 3183 daedalus

En résumé, vous prenez iA-Writer sans son focus et sa barre additionnelle de touches, vous lui adjoignez TextExpander, une ergonomie encore plus poussée, un principe fort astucieux de pages regroupées dans un bloc (…enfin une ergonomie qui sort des modénatures du carnet d'écolier…!) et vous reliez cela très astucieusement à DropBox et MobileMe.

201105021 IMG 3184 daedalus

Alors certes, c'est dépouillé, je ne retrouve plus ma confortable barre de touches comme sur Nebulous Notes mais je suis face à une esthétique assumée et, disons le tout net, réussie.

Vous voulez des options reliées à l'écran tactile ? Ici, ce n'est pas ce qui manque. Vous allez pincer et ouvrir vos doigts pour attendre vos textes, il n'y a pas d'autre moyen !

Enfin une application pensée pour l’iPad et qui cesse de la jouer nostalgique du monde papier, des cahiers d'école fatigués ou des carnets de note classieux ! Enfin, une app qui s'est affranchie de toute charge émotionnelle pour se tourner vers une ergonomie qui prend à 200 pour 100 en compte les possibilités de l'iPad.

Certes, les options de personnalisation sont proposées au minimum et j'ai presque envie de dire tant mieux. Oui vous pouvez bosser avec un fond noir ou une typographie plus classique mais les combinaisons sont réduites !

201105021 IMG 3154 daedalus

Ce qui me plait ce sont les marges en mode paysage. Seul Notesy propose un mode wide qui permet d'avoir une longueur de ligne qui ne soit pas trop importante. On peut jouer avec Textastic sur le wrap et limiter le nombre de caractères mais la solution un peu autoritaire de Daedalus touch me convient bien.

Mode structure et focus
Mais Daedalus touch, c'est surtout à mes yeux une réinvention astucieuse de la notion même de l'outliner.

Quand vous écrivez, vous bossez par chapitres, par séquences, par thèmes qui ne sont pas toujours rédigés dans l'ordre. Le tout sous un titre générique qui sert en gros de couverture…

201105021 IMG 3158 daedalus

Ici, au lieu d'écrire un long flux de texte et de vous balader dedans via l'ascenseur, vous créez volontairement pour chaque partie, thème, sous-thème à traiter un feuillet indépendant, dans l'ordre que vous souhaitez, ces feuillets sont autant de pages de taille variable qui sont insérées dans la pile des pages que constitue votre document.

201105021 IMG 3159 daedalus

Oui mais…? Non, pas de souci pour réorganiser la disposition des feuilles en mode réduction en les déplaçant d'un simple geste du doigt. Ben oui, telle feuille passe avant telle autre, et basta.

201105021 IMG 3160 daedalus

201105021 IMG 3161 daedalus

Du coup, cette gestion par feuilles revient à réinventer une gestion — certes minimum — de chapitres au sein de votre structure mais également à vous concentrer à chaque fois sur une thématique.

Et juste transformer ces pages en autant de post'it qu'il est facile de réorganiser, c'est l'oeuf de Colomb.

Autre point très séduisant, l'exportation des feuillets ou du document dans son intégralité.

Quand vous bossez au niveau d'une feuille, facile d'exporter juste son contenu.

Mais quand vous revenez au niveau global du document, au niveau de la pile, les options sont adaptées pour exporter l'ensemble… soit en mode archive (un .zip de tous les fichiers du document), soit un mail avec tous les fichiers texte à la queue leu leu.

201105021 IMG 3170 daedalus

201105021 IMG 3171 daedalus

C'est propre, non…?

201105021 IMG 3172 daedalus

Il me manque juste la possibilité de concatener tous les textes de la pile en un seul fichier texte (j'aimerais particulièrement car je suis d'un naturel paresseux) ainsi l'envoi individuel ou collectif de ces fichiers au format PDF comme sous Nebulous Notes.

À noter que vous pouvez expédier vos fichiers ou un fichier spécifique vers les applications présentes dans votre iPad si vous le désirez…

201105021 IMG 3179 daedalus

Et les sauvegardes…?
La également, rien à dire, ce n'est pas le logiciel qui sauvegarde en tache de fond sur le nuage mais bien vous !

Si la sauvegarde de votre fichier de travail s'effectue en permanence sur le iPad, l'envoi vers DropBox ou MobileMe — ou les deux ! — est bien une action de votre unique ressort.

Cela se passe ici…

201105021 IMG 3162 daedalus

Les deux options présentes ici ne sont pas encore configurées…

201105021 IMG 3163 daedalus

Ici, activation de MobileMe avec les conditions d'usage…

201105021 IMG 3164 daedalus

L'information sur la sauvegarde est ajoutée sur la page d'entête de tout dossier/document, la page de couverture quoi…! Ici, rien n'est encore fait…

201105021 IMG 3165 daedalus

C'est en cours…

201105021 IMG 3167 daedalus

Et hop, les indicateurs se mettent au vert, signe que la sauvegarde distante a été bien réalisée…

201105021 IMG 3169 daedalus

J'ai également testé l'envoi des fichiers séparés pas courriel, la création sur mon Mac d'un dossier dans le répertoire réservé à Daedalus touch dans DropBox, le dépôt de ces fichiers puis leur import dans l’iPad directement dans… Daedalus touch ! C'est parfaitement au point et on a bien une seule version sauvegardée dans DropBox, mise à jour sans souci, etc.

Par contre dans MobileMe, chaque sauvegarde crée un nouveau dossier et il faudra venir virer les sauvegardes trop anciennes à la main, ce qui est une autre stratégie de travail qui n'est pas pour me déplaire, conserver des version n-1, n-2 est aussi une manière de revenir à une strate d'écriture précédente.

Sinon, n'oubliez pas que vous pouvez également passer par iTunes, tout simplement…

201105021 itunes da daedalus

Une recherche bien visible…
Je n'oublie pas non plus l'option de recherche omniprésente qui agit tant dans un seul document que dans tous ceux d'une même pile. Ou mieux, dans tous les documents disponibles dans votre application Daedalus touch sur votre iPad.

201105021 IMG 3173 daedalus

Certes, pas d'option de remplacement mais le coup de stabilo sur chaque mot est bien visible…!

201105021 IMG 3174 daedalus

En guise de rapide conclusion…
Bon, ce n'est pas en écrivant 3000 signes — je signale que l'info "n" C et, à la ligne inférieure, "n" W dans la barre de menus sont les infos du nombre de signes et de mots — que l'on fait le tour du propriétaire.

Néanmoins, j'ai bien apprécié ce nouveau compagnon de travail, son ergonomie particulière. Tout me pousse à penser que Daedalus touch va faire bouger le cadre de tous ces produits dédiés à la saisie de nos idées sur iPad. Certes, je me vois pas quitter Nebulous Notes ou Textastic, Notesy. Mais cette possibilité de réorganiser très simplement l'ordre de mon document me séduit énormément.

Dans un autre domaine, la version de Firetask pour iPad m'a fait la même impression quand j'ai déplacé les taches en cours d'un simple doigt.

Bref, une révolution des produits disponible sur iPad est en cours, libre à vous de la suivre ou de rester sur des produits traditionnels, tout aussi bons mais sans cette approche particulière.

À suivre.

Note : comme vous pouvez avoir besoin de consulter le net, Daedalus touch fait aussi navigateur, ce qui peut être utile.

Facile alors de copier/coller des informations tirées de wikipedia. Certains écrivains obtiennent même le Goncourt, tous les espoirs vous sont permis !

201105021 IMG 3155 daedalus




Pour compléter : c'est une version 1 et l'application quitte parfois sans qu'on lui demande (mais sans perdre d'informations).

Moins rigolo, quand je corrige la partie haute d'un texte déjà saisi, l'activation d'un raccourci via TextExpander fait défiler le texte affiché vers le bas, ce qui est assez pénible. Le développeur me confirme via tweeter qu'il l'a repéré et que cela sera corrigé avec l'aide des développeurs de TextExpander.

Enfin, petite critique raisonnée du l'application. Un point négatif qui pourra être corrigé dans une version prochaine est le trou de sécurité que représentent de tels produits. Vous vous faites piquer votre iPad et c'est un accès tranquille à toutes vos données hébergées sur le nuage, qu'il porte le nom de DropBox ou de MobileMe ! Hormis cela, si vous protégez votre iPad avec un code global à l'ouverture, c'est déjà mieux. Pensez-y…


Rien à voir, en expédiant un tweet à un ami ce soir, je me suis rendu compte de ceci…

201105021 newtwitter da daedalus

L'affichage sous Twitter des infos d'iTunes…

Note de fin : c'est bien un billet à l'arrache, je ne me suis pas trop relu mais là, ayant peu dormi la nuit précédente, je, euh, vais dormir…

le 21/05/2011 à 19:55 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?