Urbanbike

Recherche | mode avancée

Donner, virer, recycler…

Accumulation, piège à con…!

dans dans mon bocal | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Je ne sais si c’est un changement de cap, le souvenir des 60 allers et retours à la déchetterie, une certaine idée de l’habitat japonais1. En ce moment, je fais le vide.

Il est certain que les objets, accumulés par la génération qui m’a précédé, a joué à fond…! D’ailleurs, je ne suis pas le seul à virer, vider, donner, réduire, recycler…! Bref, comme de nombreux amis de mon âge, nous passons par une longue phase d’élimination2

Oui, mais c’est moche pour tes enfants…

Que nenni, nos mômes ont participé à ces épisodes déprimants3.

Aussi, nous avons décidé collectivement d’anticiper !

L’ironie (…car ironie, il y a) est que ces choses4 que je devais apprendre… plus tard resteront lettre morte.

Ça ira mieux demain… Ou pas !

Enfant, je détestais cette ritournelle ou, en me montrant des objets, on me disait que cela m’appartiendrait5 un jour. Pfffffffffff… Mais quand tu es gamin, ton objectif est l’instant qui suit  : j’aurais préféré mille fois me balader en compagnie de mes parents. Et sans qu’ils s’engueulent.

Note de fin : ici bref déluge (sans dégats, bassins de rétention mis en place après les inondations de 1976)… Du coup, emmené ma gamine au lycée pas convaincue au départ avant de prendre conscience que… si, pas mal en fait…!


  1. le traditionnel dépouillé s’entend… Sans oublier une forte envie de voyager léger… 

  2. Pas encore d’extermination ! Ça, c’est la prochaine étape…! (gag, bien entendu, certains seraient capables de le prendre au premier dégré) 

  3. vider une maison qui n’était, en rien, de famille vu l’absence de souvenirs et l’obstruction mise en œuvre par certains pour nous y rendre… 

  4. …ou se sont évanouis. Notez que c’est ça de moins à… virer, vider, donner, réduire, recycler…! 

  5. 60 ans plus tard, les rares éléments importants sont quelques photos retrouvées dans une …glacière. 

le 06/10/2015 à 09:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?