Urbanbike

Recherche | mode avancée

FlowerPedia, Fleurs de Montagne et iPhone

Reconnaître les fleurs de son jardin ou rencontrées en randonnée

dans potager | voir
par Jean-Christophe Courte

Avertissement : ce billet n'intéressera que les amateurs de petites fleurs et de végétaux. Deux produits testés par votre serviteur qui n'a pas toujours son épouse à disposition…!

FlowerPedia
Autant le dire de suite, cette iApp payante est plutôt dédiée aux plantes que l'on doit trouver aux USA et ne cause, en plus, qu'anglais…!
Ce n'est pas une version définitive (in progress, quoi…) mais l'éditeur est actif et a déjà ouvert la recherche aux noms latins. Une version 1.2 de FlowerPedia (adresse iTunes) est déjà dans les cartons (ce billet porte sur la 1.1), Alexey Kojevnikov, son développeur, envisage une localisation en français.
We do not have a French version of FlowerPedia in development at the moment, but we are considering doing the translation in the near future.

En l'état, et à condition de se contenter des noms latins en mode recherche, c'est utilisable a minima. Sinon, on cherche des équivalences en anglais, ce qui est souvent limite.

Alors, à quoi sert un tel produit…? Typiquement, vous êtes en balade sur les chemins dans la campagne avec votre iPhone (ou, plus prosaïquement, dans votre jardin) et vous tombez sur une chouette fleur que vous ne connaissez pas. Hormis la photographier, vous pouvez essayer de l'identifier immédiatement avec cette encyclopédie qui comporte plus de 1500 photos (ce qui explique les 85 Mo de l'application) et une centaine de familles. Ce n'est pas aussi simple que cela mais cela est l'un des trop rares produits disponibles.

Bon, la page d'accueil est assez moche… On peut faire simple et blanc pour une prochaine version ?

20090710_fleurs_0111.PNG

On peut, soit chercher par nom, soit essayer de trouver par comparaison visuelle…

20090710_fleurs_0120.PNG

20090710_fleurs_0121.PNG

20090710_fleurs_0122.PNG

En mode texte, c'est plus simple mais cela implique que l'on connaît déjà le nom latin des fleurs et cela ne sert qu'à vérifier (genre, tu vois, je t'avais bien dit que c'était du Deutzia…!). Si je cherche hémérocales (quelques unes sont sur urbanbike, dont ici), il faut mieux éviter les accents…

20090710_fleurs_0112.PNG

20090710_fleurs_0113.PNG

20090710_fleurs_0114.PNG

20090710_fleurs_0115.PNG

20090710_fleurs_0116.PNG

Vaste famille…!

20090710_fleurs_0117.PNG

Lors des mises à jour, l'éditeur ajoute des photos comme de l'information et l'on ne peut que souhaiter que cette encyclopédie portative nous permette de devenir plus savants…! Pour le moment, c'est encore sommaire mais cela offre quelques perspectives de découvertes.



Fleurs de montagne
Il y a une application made in France, développée par Yves Bresson, mais limitée aux fleurs de montagne

Ici, le principal reproche est la taille légère des images (ce qui est facile à comprendre vu la taille de l'application, 1,6 Mo). Elle est moins chère que FlowerPedia mais nettement plus limitée, n'offre que 74 plantes pour le moment et aucune option de recherche.

pourtant l'auteur propose des filtres bien pratiques  date, couleur des fleurs et altitude… Et également un accès à toute la liste.

20090710_fleurs_0123.PNG

20090710_fleurs_0125.PNG

Par notion d'altitude, cela permet de restreindre le choix.

20090710_fleurs_0124.PNG

20090710_fleurs_0127.PNG

Une tape sur la fleur et on arrive sur sa fiche succincte avec une image franchement trop petite

20090710_fleurs_0126.PNG

Mais en randonnée, c'est assez sympa de pouvoir mettre un nom sur les fleurs de rencontre. Ces deux produits sont appelés à se développer et c'est pourquoi je trouve normal de les évoquer.

Avoir dans son iPhone en balade est l'assurance de ne pas partir trop chargé, les photos — quand elles sont de bonne qualité et en grand format — permettent plus facilement d'identifier ce que l'on a face à soi en cours de ballade. De plus, l'idée d'avoir plusieurs images de la même fleur sert également à lever des ambiguïtés.

Ces deux projets sont intéressants même s'ils sont, l'un comme l'autre, au stade de prototype, prototype avancé, certes. Je reste persuadé que, comme pour l'identification des oiseaux, ce sont des concepts prometteurs… À condition que le public soit au rendez-vous !

Or en constatant que de plus en plus de seniors s'offrent des iphones, sachant que ce type d'encyclopédie visuelle peut réellement les intéresser, souhaitons un bon succès à ces iApps. Il faudrait associer les utilisateurs dans la fourniture de bonnes images pour arriver à proposer en définitive des encyclopédies plus riches et plus étoffées en informations. C'est d'ailleurs la démarche de FlowerPedia.

Mon souhait serait que que ces éditeurs bossent (l'un ou l'autre. Ou les deux…!) avec une pointure comme Yves Paccalet, l'auteur de l'herbier de France pour accélérer le catalogue, les informations et/ou la traduction…! Ou de collaborer avec Jean-Paul Brigand (Lugar di Olhar Feliz) ou encore Alain Debuisson, le fondateur du l'excellent site auJardin.info

Note de ce matin.
Alexey m'a envoyé deux copies d'écran du nouveau look de son application (version 1.2 qui devrait être sur l'AppStore dans la semaine).


FlowerPedia v1-2-0012.png

FlowerPedia v1-2-0022.png

le 11/07/2009 à 07:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?