Urbanbike

Recherche | mode avancée

Hundertwasser, le neveu viennois de Gaudi

Toujours de l'architecture, mais un peu différente cette fois-ci…

dans architecture | signé lukino
par Lukino

image

Si vous êtes un peu fatigué de l'architecture impériale de Vienne, ne manquez pas les immeubles d'habitat collectifs imaginés par Friedenreich Hundertwasser ("Cent eaux"). L'un d'entre eux a été transformé en musée dédié à l'artiste, le KunstHauswien (site en anglais et en allemand); on peut y voir ses peintures ainsi que des maquettes de différents projets architecturaux, et apprécier ainsi la cohérence de son projet artistique, résolument tourné vers la nature. Il ne connaissait pas la règle (…ou plutôt, il s'en était fabriqué une, tordue), car la ligne droite n'existe pas dans la nature. Mais attention, hein : à la différence de Numérobis, ses constructions organiques tiennent debout. Des fontaines décorent les hall, des arbres sont accrochés aux balcons, et, parfois, on peut marcher sur les toits en pelouse… Il a réussit la prouesse de transformer une usine d'incinération en une véritable sculpture bigarrée !

Né en 1928, et donc postérieur au mouvement art nouveau viennois "Sécession", le bonhomme était très connu en Autriche grâce à ses provocations (il n'a pas hésité à montrer son cul à l'inauguration télévisée d'une exposition qu'il contestait) ; il a vécu à bord d'un navire et a obtenu été d'être enterré à même la terre, en 2000.

Une biographie est disponible en français sur Wikipédia, une description de son style architectural sur Ekopédia.

le 28/05/2006 à 08:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Lukino | Partager…?