Urbanbike

Recherche | mode avancée

iPad Pro …de plus en plus Pro ?

La réponse viendra des premiers utilisateurs…

dans grospod | outils | usages | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Venant de prêter à un copain l’équivalent de deux iPad Pro1 correctement dotés2, les perspectives d’en tester un s’éloignent…

J’attendrais d’être à proximité d’un magasin Apple après réouverture des commerces non essentiels pour solliciter le droit de poser mes doigts sur un écran de démonstration…

La qualité de l’argumentaire écrit par le marketing d’Apple lors de ces annonces associées aux spécificités techniques de chaque produit sont simplement ébouriffantes.

Écran nettement plus lumineux, processeur commun3 avec les machines disponibles sous macOS, c’est loin d’une simple mise à jour…!

Il y a dix ans (…nom de zeus, c’est dans ces instants là que tu sens que le temps file…!), j’avais livré à mon éditeur le fichier numérique sous InDesign de la première version de Travailler avec un iPad4.

Si j’étais convaincu que l’iPad était déjà un écran épatant pour bosser, c’est à l’initiative de Jean-Baptiste G., éditeur chez Dunod, qui m’avait commandé ce livre que l’on doit cet ouvrage. La première édition en noir et blanc s’était correctement écoulée, la seconde en couleurs n’a pas rencontré (sic !) le même enthousiasme…!

Plus que jamais je reste convaincu du potentiel de ces tablettes, mon propre iPad Pro grand format de la toute première génération reste à portée de stylet pour écrire.

Depuis le lancement de cet écran, une admirable fonction s’est invitée, la possibilité d’écrire « à la main » sur l’écran en disposant — en sus — d’une fonction de translation en caractères d’imprimerie, excusez du peu…! Cela s’est fait graduellement avec l’arrivée de Stylus5 puis de Nebo6. Et, fin 2020, Griffonnage (alias Scribble) — héritage du Apple Newton — s’est définitivement inséré dans l’iOS dédié au iPad.

Rien que pour cette épatante fonction (je pèse mes mots), je préfère employer l’iPad pour prendre des notes, pencil à la main, confortablement installé dans un fauteuil, voire carrément allongé dans un canapé…!

Bon, c’est possible quand je suis à la maison, le reste du temps c’est mon écran à tout faire est l’iPhone avec Drafts.

Avec un iPad Pro 12,9 totalement revu, 1500 fois plus réactif (…si j’ai tout bien compris…!), c’est un très très GrosPod qui est disponible. Cela devrait intéresser des tas de professions qui n’ont pas besoin de disposer d’un clavier sous leur nez en permanence.

Sans oublier ce port Thunderbolt/USB 47 disponible, ça change nombre de perspectives dont celle de réaliser directement du post-traitement d’images.

Écrire dans ia Writer, Ulysses et, bien entendu, dans Drafts ne nécessite pas (toujours) de disposer d’un clavier à demeure… les balises markdown peuvent être ajoutées après coup tranquillement via leurs barres additionnelles, c’est-à-dire après avoir dicté son texte ou l’avoir écrit à la main

Alors, sur un iPad réactif, avec la dernière version du Pencil, j’imagine sans peine que l’on doit se sentir nettement plus proche de la feuille de papier (…pour ma part, je n’ai pas de souci avec la glisse du Pencil sur l’écran, question d’habitude).

Bref, j’envie (!!) tous ceux qui testeront prochainement cette mouture survitaminée du iPad Pro…!

Pas de frustration pour ma part, mon vieil iPad Pro fonctionne toujours, supporte la bêta de iOS 14.6 (si, si !). Seule sa batterie fatiguée me conduit à le laisser à l’attache comme un vieux canasson fourbu (!) hormis pour des balades de courte durée.

Fiabilité et durée dans le temps…

À près de 2000 € avec les options les plus intéressantes, ce n’est pas de l’argent dépensé en vain. Les nouveaux acquéreurs de ces écrans peuvent tabler sur une petite décennie d’utilisation quotidienne selon mes propres critères.

Voilà un point que nombre de personnes oublient : la fiabilité des produits « pommés » et leur durée dans le temps. Peut-être que le prix (justement…!) y est pour quelque chose, allez savoir ?!

Ceci explique pourquoi une once de frustration m’est étrangère : je n’ai plus d’activité professionnelle, plus d’articles à écrire en quatrième vitesse pour un blog collaboratif, cette pandémie agit comme un énorme RESET sur nos vies, nous incite à prendre du recul — si cela est encore possible — sur ce que nous souhaitons pour nos proches et nous mêmes…

Alors, oui, j’attendrais que notre pote dans la mouise nous rembourse peu à peu notre prêt amical, cela me semble nettement plus indispensable de filer un coup de main8 que d’arrondir les résultats d’une boite à laquelle je suis fidèle depuis… 1984, question d’éthique…

Ce matin, à nouveau grande balade en bord de mer, pas mal comme grand écran…

reduc-450

À la recherche des toutes petites fleurs…!

reduc-450

À suivre…!


  1. voir les options chez Apple 

  2. En cette période de pandémie, c’est assez hallucinant de voir certaines banques lâcher les auto-entrepreneurs qui n’ont pourtant rien demandé et, d’ailleurs, rien reçu… 

  3. sans oublier les 16 Go de RAM sur les modèles avec 1 To (mon premier choix) ou 2 To de stockage 

  4. Travailler avec un iPad | livre début mars 2011 ; suivi d’une version 2, Travailler avec un iPad, seconde édition en juin 2012… 

  5. MyScript Stack et Stylus pour écrire à la main sous iOS en mai 2016 

  6. Nebo …la prise de notes pour iPad pro et Pencil | 1 (et les nombreux épisodes qui ont suivi depuis aout 2018) 

  7. Pour recharger, certes, mais supportant également Thunderbolt 3, USB 4 et USB 3.1 Gen 2. 

  8. Nous mêmes attendons depuis des années (grrrrr…) quatre remboursements (?) au titre de l’article 700 de nos frais de justice, de quoi régler quelques iPads… 

le 24/04/2021 à 16:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?