Urbanbike

Recherche | mode avancée

Jean et vareuse de fonction…

En mode ironique, CQFD.

dans ailleurs | groummphh
par Jean-Christophe Courte

Brève réponse en forme de clin d’oeil à un ami…

Cela fait des années que je ne porte que des jeans, des Levis pour être précis (…blu di genova ou Serge de Nîmes, dans tous les cas, c’est bien un denim devenu un jean…). Sans oublier des vareuses et des trucs pas très seyants aux pieds…!

Merci Tom pour ce cliché…
Merci Tom pour ce cliché…

Pratique, solide, se patinant avec le temps, je sais par expérience que le port du jean n’est pas accueilli favorablement…! Je me souviens de quelques clients me dévisageant avec étonnement de la tête aux pieds lors de nos premiers rendez-vous. Et puis en travaillant ensemble, cela passait. Naturellement.

À mes yeux, ce qui compte, ce sont les compétences, non l’estimation du coût des vêtements portés…!

Il est vrai que le vêtement (de travail) livre nombre d’informations et reste un signe clair de sa condition sociale : ainsi le pantalon de velours porté par les compagnons charpentiers, menuisiers, couvreurs, maçons ou tailleurs de pierre fût récupéré dans les années 80 par les architectes. Il est d’ailleurs intéressant de se plonger dans l’histoire du vêtement de travail pour mieux de comprendre pourquoi certains codes survivent…!

Si l’habit fait trop souvent le moine, le port du jean n’a pas empêché la capitalisation boursière d’Apple d’atteindre des sommets. Et ce malgré un PDG atypique portant jeans et new-balance. Cette petite galerie de photos de Steve entre 1998 et 2011 pour finir.

Et non, Renaud, je n’ai ni un look de CEO, ni son talent…!

NB : je lis des choses nettement plus graves ailleurs que les commentaires ici sur le port du jean

le 18/05/2012 à 18:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?