Urbanbike

Recherche | mode avancée

La différence invisible

Mademoiselle Caroline - Julie Dachez

dans autisme | lire
par Jean-Christophe Courte

Avertissement : cet ouvrage n’est pas un simple album de BD et cette différence invisible, je la vis au quotidien depuis près de 20 ans…

Oui, il s’agit bien — à travers le parcours de Julie Dachez qui prend un jour conscience d’être aspi — d’évoquer la condition de ceux que l’on nomme autistes sans trop savoir ce que c’est. Non, ce n’est pas une maladie comme le croient encore quelques professionnels de santé (!) et… Et le plus simple est bien de parcourir cette histoire qui déroule bien le problème de cette différence…

reduc-450

Julie a un blog que vous pouvez parcourir, elle a découvert sur le tard cette fameuse différence invisible. Pour d’autres, cela a été nettement plus rapide vu que c’est dès le primaire que l’on a pas trop voulu d’eux ou d’elles1.

Ce qui est très sympa dans cette histoire, c’est également sa rencontre avec Mademoiselle Caroline qui a mis en images cette histoire réelle en BD.

Bref, si vous avez envie de découvrir l’autisme, la conditions des autistes (ici, une asperger), pas mal pour éviter de continuer à véhiculer des raccourcis à la…

BD qui, je viens de le découvrir, existe aussi en ePub et donc disponible sur iBooks. Et donc sur Mac, iPhone ou iPad…

Par ailleurs, pas mal également de lire Josef Schovanec, de Je suis à l’Est ! à Éloge du voyage à l’usage des autistes et de ceux qui ne le sont pas assez

Bon, je vous dis ça, je vous dis rien…


  1. …elle va bien, ravie d’être à l’université au lieu de finir en CLIS comme cela nous avait été suggéré il y a une douzaine d’années par les experts d’alors (qui semblent être les mêmes dans l’ouvrage de Julie). Pour l’anecdote, s’est fait plus de relations en deux mois que durant toute sa scolarité. 

le 15/11/2016 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?