Urbanbike

Recherche | mode avancée

Le fantastique est-il vain…?

Quand le quotidien confine déjà à l’absurde…!

dans dans mon bocal | groummphh | vieillir
par Jean-Christophe Courte

L’angle de ce billet (…que j’ai largement adouci après l’avoir laissé reposé) m’est venu après avoir lu cette info cruciale : The Witcher: Nightmare of the Wolf is coming to Netflix in August.

Je ne sais si c’est l’accumulation de nouvelles désastreuses qui s’empilent dans mon fil RSS mais j’ai ri.
Amèrement.

Avertissement aux aficionados de séries et jeux : je ne connais aucune saga moderne (je ne regarde pas de films), uniquement en mémoire les bribes de celles du temps jadis1 (…qui, dit-on, ressemblent furieusement2 à celles écrites pour l’entertainment…!).

En revanche, je suis plongé — à mon insu ! — dans une série palpitante depuis ma naissance. Une aventure dans laquelle il semble que nous soyons tous embarqués…!
Et même acteurs avec, en bonus, la possibilité de moduler l’issue fatale du scénario qui se dessine.
Quoi que…

Sans interruption, les médias relatant les derniers épisodes3 de notre saga planétaire entre violations répétées des droits de l’homme et destruction de l’environnement…

L’un des derniers évènements est ce match pathétique entre milliardaires pour s’envoyer en l’air le premier.
Du tourisme spatial quand nombre de personnes vont claquer par manque de vaccins, flotte, nourriture ou emploi.
L’envoi de capsules spatiales pour des balades à 300 K€ par tête n’est-elle pas comique quand les ressources énergétiques de notre planète arrivent à leurs limites ?!

Le hic, c’est que nous n’avons pas de supers pouvoirs pour réduire ou bloquer les actions en cours.
Enfin, si…
les seuls à notre disposition comme… aller voter, boycotter les entreprises prédatrices, cesser de croire à des amis imaginaires ou se vacciner lors d’une pandémie sont désespérément inutilisés…!

Or nous faisons partie de ceux qui écrivent ce scénario débile…
par notre inaction.
Voire nos envies…

« il y a une demande phénoménale4 »

Là, je tire l’échelle…
Je m’attends prochainement à un… « l’histoire retiendra le nom des ces premiers héros qui ont révolutionné, démocratisé ce tourisme spatial »…
Ahahah…!

Ironie au passage : si l’humanité disparaît, peu de chances que cette promesse de postérité soit tenue, non ?!

Oui, je suis pessimiste. Aussi vais-je me balader sur les sentiers côtiers.

reduc-450


  1. La lecture de l’histoire de Florence sous les Médicis par exemple est pleine de rebondissements ! L’humanité n’a pas perdu la main au niveau des intrigues crapuleuses… la lecture des grands mythes de la Grèce antique, des civilisations précolombiennes, contient les ingrédients des meilleurs rebondissements ! 

  2. “La répression fut bien pire que le crime. L’évêque Salviati, son frère et son cousin furent les premiers pendus, sans jugement, et leurs cadavres accrochés aux fenêtres du palais de Laurent, via Larga. Francesco dei Pazzi fut lapidé et hissé au premier étage par une corde passée autour du cou. Les représailles durèrent jusqu’au 18 mai, par des dizaines de supplices et d’exécutions. On égorgeait dans les cours des palais, puis on jetait dans la rue et on démembrait les corps, enfin on plantait dans les morceaux dépecés des piques pour les traîner par la ville en hurlant.” Extrait de « Le piéton de Florence » de Dominique Fernandez (2019, Éditions Philippe Rey). Livre chaudement recommandé… 

  3. Avec force complots, trahisons, conflits d’intérêts, politiques ségrégationnistes, prévarication, sexe, drogue, massacres, j’en oublie…! 

  4. Je n’invente rien… 

le 11/07/2021 à 10:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?