Urbanbike

Recherche | mode avancée

Les butineuses sont de retour | 3

Mais il n'y a pas foule, parole de paparazzi.

dans groummphh | potager | voir
par Jean-Christophe Courte

Ce week-end de Pâques, je me suis installé près du Ribes sanguineum, un établissement assez voyant dans mon jardin avec ses petites lanternes roses et une parfum de cassis entêtant…! Stationnant tout contre en mode paparazzi, j'attendais le passage d'un grand nombre de célébrités à ailes.

20090413-0F2R4587_ub.jpg

Armé de mon fidèle 180 mm, j'étais persuadé que j'allais remplir fissa ma carte flash avec tout plein d'images dignes d'être publiées dans Pollen-Match…! Avec des révélations choc, genre La nouveau look de Maya l'abeille.

20090413-0F2R4655_ub.jpg

Note qu'il n'est pas toujours facile de les reconnaître avec leurs grandes lunettes noires…

20090413-0F2R4663_ub.jpg

La température était idéale, la lumière de fin de journée parfaite.
Mais de clients, point.

Enfin, point beaucoup.
Montre en main, une abeille toutes les 10 minutes en moyenne alors que les années passés, cela se pressait en foule dans les couloirs du Ribes sanguineum

Du coup, c'est moi qui ait eu le bourdon.
Sans rire, cette absence me paraît de plus en plus suspecte d'autant que je suis resté près de deux heures posté à côté de cet arbuste, histoire d'être bien certain que je ne me racontais pas d'histoires. Et cela fait des jours que je me fais cette réflexion.

20090413-0F2R4701_ub.jpg

Pour mémoire, idem autour du cerisier couvert de fleurs blanches, pas grand monde qui voltige non plus.

20090413-0F2R4620_ub.jpg

Ici recadré car minuscule.

Bref, il devient urgent de permettre aux abeilles de s'installer à nouveau dans les jardins ou dans les espaces communaux. Tout aussi urgent de cesser d'utiliser des produits chimiques pour traiter tout et son contraire. Cela ne m'amuserait pas d'avoir immortalisé les derniers représentants de l'espèce suite à un superbe écocide se déroulant sous nos yeux…

Note : en évoquant Pâques, je vous engage à lire Effondrement de Jared Diamond.
Note(s) de lecteur(s)…

Jérome, l'auteur d'un livre sur le Nikon D90, ajoute ceci…
À propos des butineuses, j'ai également cherché quelques insectes à photographier ce week-end et ... rien.
C'est inquiétant... j'ai vu un reportage sur la mort des abeilles il n' y a pas longtemps : pesticide x + pesticide y = cocktail de mort pour abeilles... et donc les insectes en règle générale...
Bientôt les papillons ne papillonneront plus dans nos jardins... c'est triste.

Ce n'est pas triste, c'est affligeant. Môme, on m'avait offert dans les années soixante-dix un livre de Jean Dorst, avant que nature ne meure. Cela m'avait un peu secoué mais, aujourd'hui, je me rends compte que toute était déjà dit en filigrane.

Nicolas ajoute ceci :
Pour les abeilles, cela sent le roussi (et pas seulement la couleur sur leur abdomen suivant les espèces…).
Il faut bien sûr rassembler le maximum d'informations et nous ne savons sans pas encore tout, mais cet article reflète assez bien la situation début 2008, moment de l'autorisation en France de ce produit (pourquoi ne pas appliquer le principe de précaution). Entre temps le produit a été interdit en Allemagne… Cela n'explique peut-être pas la raréfaction chez toi, mais la situation globale est alarmante.

Jean-Marie ajoute…
L'année dernière, j'avais un merisier en fleur au 1er février. A cette époque, il n'y a de toutes façons pas d'insecte. Le résultat : des fruits rares et chers l'été sur les marchés parisiens, pas de glands pour ma querceraie (j'ai un Quercus Suber, et deux Quercus Ilex dont je comptais tirer quelques pousses pour rétablir l'équilibre face aux Quercus Robus), et en plus je n'ai même pas pu faire un pot de confiote de mûres.

le 14/04/2009 à 07:29 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?