Urbanbike

Recherche | mode avancée

Lumière du matin et Brompton

Photographie aux petites heures…

dans ailleurs | brompton | photographie | potager
par Jean-Christophe Courte

Je ne vais pas singer un excellent billet écrit par Volker Gilbert mais cette période des vacances devrait inciter pourtant les amoureux de l'image à se lever un peu plus tôt malgré l'envie de farnienter, histoire d'aller cueillir quelques vues bénéficiant de la lumière du soleil levant…

20090810-BIG_2376_urban.jpg

Chacun ses choix et sujets de prédilection…

20090810-BIG_2408_urban.jpg

Au fur et à mesure de la levée du soleil, la température de couleur change et si vous repassez une heure plus tard au même endroit, c'est un truisme de faire remarquer que la scène sera différente.

Pour balader rapidement mon boîtier et son optique (je ne pars qu'avec une seule optique, c'est un choix que j'aime bien car je "suis" alors un 135 ou un 180 et rien d'autre…!), j'utilise mon Brompton…

20090810-BIG_2457_urban.jpg

Et ce, sur tous les chemins même les plus caillouteux.

Circuler ainsi rapidement et silencieusement vous permet de débusquer les lapins ou des oiseaux… Sans oublier que vous êtes plus mobile et donc capable de bifurquer pour changer pour une autre scène. Et de rester attentif à ce qui se passe sur les à-côtés de la route (bon, on regarde aussi cette dernière pour éviter de se fracasser avec son matériel…!).

En fait, ce que je crains le plus n'est pas une chute mais de croiser une voiture sur un chemin de terre et ramasser un bon paquet de poussière. Du coup, mon ensemble photographique est coincé dans mon cabas, enveloppé d'une solide vareuse de toile.

20090810-BIG_2481_urban.jpg

J'emporte mon monopode sans difficultés mais j'ai bricolé pour les jours à venir une attache avec un simple sandow pour trimballer mon trépied dans mon dos…

En effet, à ces heures, l'emploi d'un stabilisateur est nécessaire même si l'on joue sur les ISO. Ne pas oublier un déclencheur souple. Et de se hâter lentement…!

20090810-BIG_2491_urban.jpg

Ensuite, une fois revenu devant son écran, on trie, on traite et on élimine impitoyablement les déchets sous peine de rendre son disque dur définitivement obèse.

NB : cela fonctionne aussi le soir…! Même en été, on pense à prendre un pull car il fait frais aux petites heures.
Note(s) de lecteur(s)…

Jean-Paul ajoute ceci :
c'est des gojis...
regardes la cuisine :
http://olharfeliz.typepad.com/cuisine/

Justement, je me posais la question (dernière photo)…!
C'est ça d'être lu par des experts…! Merci !

le 11/08/2009 à 07:29 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?