Urbanbike

Recherche | mode avancée

Manfrotto 410

Une tête ultra pratique et… précise

dans photographie | pratique
par Jean-Christophe Courte

Non, je ne regrette pas ma 488 du même constructeur mais pour cadrer avec précision, ce n'était pas à cent pour cent idéal… Souple, rapide, certes mais je ne suis jamais arrivé à suffisamment m'entraîner pour la dompter…!

Autre point pénible que l'on n'envisage pas au départ, visser et dévisser le boîtier. Et là, franchement, j'en ai eu assez. Du coup, mon pied photo est allé prendre la poussière pendant des mois…

En discutant avec Laurent suite à son billet sur le 400mm Nikon, j'ai découvert les avantages de la rotule micrométrique 405… Sauf que la 405 est dix fois trop sophistiquée pour mon usage avec ses trois niveaux et son volume… Aussi Laurent m'a prêté sa Manfrotto 410 en l'accompagnant d'une phrase, genre l'essayer c'est l'adopter

Au bout d'une heure d'utilisation, j'ai regardé avec regret ma 488 et j'ai expédié un mail à Shop Photo Versailles pour commander une 410 avec deux ou trois bricoles qui attendaient depuis un bout de temps…

Le principe est hyper simple : trois molettes pour diriger en X, Y et Z la course de la tête et c'est somptueux… Pas de souci pour recadrer et suivre en douceur la bestiole au bout de mon objectif…

image

Avant, avec la 488, je ne fignolais pas, j'anticipais juste la retombée de mon objectif en vissant la rotule… Désormais, avec la Manfrotto 410, je me cale au millimètre en m'appuyant de plus sur le viseur quadrillé de mon Canon 5D. J'écris cela car certains regretteront qu'il n'y ait qu'un seul niveau à bulle sur cette tête…

Mieux encore, plus de souci pour passer du pied à la prise de vue à la main et réciproquement… Le plateau rapide livré avec permet de verrouiller impeccablement le boîtier mais aussi, de l'extraire rapidement grâce à un système de levier avec une sécurité très efficace… On place une fois pour toutes le plateau sous la semelle du boîtier (…en évitant néanmoins que cela condamne la trappe d'accès à la batterie du Canon 5D dans mon cas) et hop…! On retire ou on replace le boîtier en 2 secondes, qui dit mieux…?

image

Les molettes sont doubles… Les petites pour un déplacement au quart de poil près, les plus grosses en retrait pour un déplacement rapide… Un peu comme si l'on débrayait l'axe de rotation. Du coup, facile d'orienter grossièrement puis de caler sa prise de vue… Merci Laurent.

Petite note : la platine rapide 410 PL — celle qui se fixe au boîtier — se retrouve ailleurs… Sur une rotule à boule (la 468 MGRC4) mais aussi au détail — sous la référence 394 — pour installer le même système sur un statif de reproduction, par exemple…

Pour finir, une tête cela ne s'achète pas comme ça sur une simple description sur le net, il faut l'essayer…! Passez avec votre boîtier chez votre revendeur photo. Mieux, vous pourrez repartir avec…!

le 24/05/2008 à 07:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?