Urbanbike

Recherche | mode avancée

PixelPost, une solution sans Flash

Simple, efficace, gratuit et puissant

dans mémoire | photo | potager | pratique | voir
par Jean-Christophe Courte

Cela fait un bout de temps que je cherche, sans manifester beaucoup d'efforts, une solution de galeries d'images n'employant point de Flash. Jusqu'à présent, j'utilisais l'excellent PicsEngine qui me donne toute satisfaction. Une solution que je continue à employer sur quelques sites clients. Seulement, ce dernier s'appuie exclusivement sur Flash et tout dépend de son unique contributeur en terme de développement.

Je n'ai pas grand chose contre Flash. Sauf que ce n'est pas ma tasse de thé, mes camarades d'urbanbike le savent.

Bref, je chercherais quelque chose qui fonctionne avec des variables positionnables dans du HTML, un peu à la manière d'ExpressionEngine et relativement simple à mettre en place (enfin, tout dépend de ce que l'on souhaite obtenir, bien entendu). J'avais lu l'excellent comparatif des diverses galeries disponibles sur le marché sous la plume de Jean-François et avait retenu au passage qu'il avait abandonné… PixelPost. Bon.

Lundi, j'ai eu un échange de courriel avec Stéphane (et pas Sébastien comme je l'ai écrit ce matin…) — voir son site — qui utilise justement PixelPost. J'ai trouvé que le dispositif de galerie fonctionnait bien, était lisible sous iPhone (et donc sous iPad demain) et j'ai décidé de l'essayer.

20100210_pix_009.png

Qu'est-ce qui m'a séduit dans PixelPost…?
Bien entendu l'absence de flash offrant, du coup, une lecture possible depuis n'importe quel périphérique (j'ai noté qu'il y avait quelques templates pour iPhone) 

Mais aussi la possibilité d'intervenir au minimum sur la mécanique et l'érgonomie sans trop de complexité par le jeu et la puissance de nombreuses variables disponibles et, à noter, bien documentées en ligne.

En effet, PixelPost utilise généralement trois templates HTML et une base MySQL appuyé par du PHP de belle qualité, ce dernier paramétrable via une console d'administration.

Ainsi, pour afficher les informations EXIF, le code se réduit à ces quelques variables insérées dans du HTML…

20100210_pix_006.png

Idem pour la page d'affichage des miniatures…

20100210_pix_008.png

Les rangées des miniatures sont liées au placement d'une seule balise…
Idem pour l'affichage des catégories.

20100210_pix_007.png

Côté console d'administration — que vous pilotez via votre navigateur, une interface est claire et localisée dans pas mal de langues dont le français…

20100210_pix_004.png

L'insertion d'une image se fait de manière limpide… La lecture de ce fragment de page est explicite.

20100210_pix_005.png

Il existe par ailleurs un grand nombre de templates prêtes à l'emploi créées par des tas de contributeurs talentueux qu'il suffit de placer dans le répertoire ad hoc. Mieux, comme le code est ouvert, PixelPost bénéficie du retour d'expérience de ses utilisateurs qui n'hésitent à à écrire des bouts de code pratiques. C'est en gros le même esprit que ce que je trouve dans ExpressionEngine avec ici un modèle économique différent. En effet, PixelPost est gratuit.

Il est très simple d'en essayer un certain nombre de templates avant d'intervenir sur celle retenue si besoin est. Toutes font appel aux mêmes variables de l'application, CQFD.

20100210_pix_003.png

Enfin, une série d'extensions (des addons) permettent d'ajouter de nouvelles variables ou des fonctionnalités supplémentaires… Elles sont activées ou désactivées via la console d'administration.

20100210_pix_002.png

Mais il y en a une qui m'a immédiatement intéressée, un addon qui permet d'exporter directement les images depuis LightRoom

20100210_pix_010.png

À noter qu'il existe un équivalent qui permet d'exporter depuis Aperture

Après sélection des images souhaitées, il reste à renseigner le panneau d'export dédié dans LightRoom. Bon ceci n'est possible qu'après avoir effectué quelques manipulations expliquées dans le fichier d'aide dont une de sécurité dans l'un des fichiers PHP.

20100210_pix_011.png

Ensuite, sans quitter LightRoom, les images sont expédiées à bon port, individuellement ou par lots…!
Bon, un bémol néanmoins. L'export des tags existants dans LightRoom.

20100210_pix_001.png

Ainsi mon tag "pointe du skeul" (une des pointes de Belle-île) se retrouve découpé en trois mots distincts une fois rendu sous PixelPost, etc.

Hormis cela, j'ai craqué et ma petite galerie fonctionne depuis hier midi.

À ce propos, je remercie Richard qui a installé PixelPost mardi en quelques minutes. Merci également à Sébastien, Dominique et Lukino ainsi qu'à Florent de l'île de la Réunion pour leurs remarques constructives.

Note du matin : avec l'adresse du site, c'est mieux…

le 11/02/2010 à 06:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?