Urbanbike

Recherche | mode avancée

Plaques anciennes et numérisation | 1

Remonter le temps

dans ailleurs | mémoire | photographie
par Jean-Christophe Courte

Dimanche, j'ai commencé à scanner de nouvelles séries d'anciennes plaques verres, certaines ayant plus de 100 ans… Mon fidèle Epson Perfection 3200 Photo avec sa connexion FireWire s'en est pas trop mal tiré, associé pour cette opération au logiciel SilverFast AI 6.5.5r4…

image

Ce qui est pratique, c'est de l'utiliser de manière autonome, juste en acquisition pure. Du coup, l'ouverture de Photoshop à part permet de traiter les bruts de scans sans se soucier de l'opération d'acquisition en cours… Côté positionnement sur la vitre, il faut mieux poser la face émulsionnée pour éviter une légère déformation lors du passage de la lumière dans l'épaisseur de la plaque. Et surtout caler le positionnement des plaques avec des repères, histoire de ne pas perdre de temps à faire à chaque fois une prévisualisation… Je pense qu'il y a certainement des méthodes plus efficaces mais celle-ci me convient.

image

À l'arrivée une image brute de scan qu'il faut retourner et, surtout, réajuster en terme de niveaux…

image

Pour éviter que cette opération soit "abominfreuse" — destructrice, l'acquisition se fait en 16 bits et les fichiers enregistrés en TIF. J'ai scanné les plaques à 800 dpi en retirant toutes les options de renforcement, etc. Seules les plaques les plus chouettes méritent une plus grosse résolution. Car plaque verre n'équivaut pas à œuvre d'art. Ainsi cette photo sympathique mais sans plus. Ami lecteur, peux-tu me dire si tu reconnais ces lieux… Avallon…?

image

Par contre, pour celle-ci, avec Marguerite et sa maman (image prise aux alentours de 1910), pourquoi pas une acquisition avec une résolution plus importante…

image

Bref, c'est délicat, il faut nettoyer un peu les plaques, nettoyer souvent la vitre d'exposition, éviter des gestes brutaux car le verre, ça casse et ça coupe…! Et être patient. Mais l'émotion est souvent au rendez-vous…

le 12/02/2008 à 06:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?