Urbanbike

Recherche | mode avancée

Pourquoi je ne m’abonne pas à Ulysses, le témoignage exclusif du frère de Pénélope

Ithaque et Ibiza, pas les mêmes valeurs !

dans dans mon bocal | écrire | groummphh | outils
par Jean-Christophe Courte

À quoi tient une rupture, hein ?! À pas grand chose mais souvent à un manque de tact…!
C’est souvent une broutille qui sépare les amants, une incompréhension, un geste oublié !

Ainsi le collage spécial introduit dans la dernière version de Ulysses sur iOS existe depuis des lustres sur macOS.

On l’attendait depuis des semestres sur iPad et iPhone mais au lieu d’arriver avant le passage à l’abonnement, il est arrivé après, en même temps que la localisation en coréen (…à battre1 dans mon cas), russe et portugais du Brésil.

C’est ballot.

Du coup, un peu l’impression que l’abonnement actuel ne se justifie que par cette fonction pas si nouvelle2.

Sauf que j’ai également jeté un œil sur le coût de l’abonnement et comparé avec celui de deux autres traitements de texte (les prétendants me dit Pénélope qui est une sacrée… connaisseuse) que j’ai déjà testé longuement.

Bref, pour peser le tout et à la louche. À vérifier par vous même car les infos apparaissent parfois en € ou en $ sous iOS 11 beta…

Ulysses

4,99 € par mois
39,99 € par an

Day One

2,99 € par mois
24,99 € par an

Bear

1,49 € par mois
14,99 € par an

Entre cette ingratitude qui consiste à priver brutalement de dessert (!) ses usagers et le reste, je me suis interrogé sur ma relation amicale — et de fort longue date — avec Ulysses (relire mes nombreux billets dans urbanbike).

Depuis la disparition soudaine de Daedalus touch (!), j’ai bien compris qu’il était devenu sourcilleux côté sesterces…!

Alors, sur mon île bretonne, là où se distille de délicates bières3 blanches ou ambrées, j’ai pris le temps de peser le pour et le contre de notre relation.

Au quotidien, pour mon propre usage, aucun besoin régulier en fait. À l’inverse de mes fidèles Day One4 et de Drafts, maintes fois mentionnés l’un comme l’autre.

Du coup, je suis en train d’exporter (mollement, rien ne presse…) mes docs Ulysses vers ces apps Markdown. Car, si j’ai réellement besoin de Ulysses, je mettrais des euros dans un abonnement pour quelques mois uniquement.

Voilà, c’est mûrement pesé.

Avec un abonnement à la hauteur de Bear, ça passait crème mais la cupidité aveugle parfois les esprits les plus affûtés !


  1. c’est nul mais difficile à placer généralement ! 

  2. elle m’intéressait à cause de la manière de Ulysses de gérer les notes dans des containers, un copié/collé d’un bout de texte Markdown avec note de bas de page ne résiste pas sous iOS à sa conversion dans Ulysses, ça crée …des fausses notes ! 

  3. …patrie de la brasserie la Morgat 

  4. Je regarde vite fait le nombre d’items dans Day One, 4662 entrées, 3686 photos, 1836 jours notés… Pffff… Une vie quoi…! 

le 29/08/2017 à 17:50 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?