Urbanbike

Recherche | mode avancée

Retour au 180 Macro…

Mais pour combien de temps ?!

dans ailleurs | dans mon bocal | photographie | potager | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Il avait fait une mauvaise chute il y a près de trois ans (…comme les humains, les vieilles optiques peuvent se casser le col du fémur…!). Et j’avais fini par le faire réparer car le mode cul de bouteille (…plutôt presse-papiers) pour une telle optique reste du gâchis.

Je vous passe le coût de la réparation, c’est mon côté écolo, réparer si possible au lieu de poubelliser.

Je l’avais testé après sa sortie d’atelier en me promettant de faire des abdos tant son poids conjugué à celui du Canon EOS-1D Mark II nécessite des muscles d’acier…!

Et puis rien. D’autres urgences.

Hier, avec ma fille, je suis allé faire des photos à l’iPhone au potager du roi, conquis sans réserve par Provoke.

Seul ce dimanche et beau temps. C’était idiot de rester à la maison d’autant que mon coach de fille m’a transmis le virus de la bougeotte.

À nouveau l’iPhone. Ou repartir avec un boîtier plus lourd, ma fatigue oculaire de ces derniers jours s’étant un peu calmé.

Et puis hop, j’ai remonté le Canon EF 180 mm f/3.5 L Macro USM, retrouvé au fond d’un tiroir le grip que j’avais bricolé, le tout dans mon sac, sac dans le cabas du Brompton et ma pomme en mode pédalage, avec iMoves en béta test, de surcroît.

@urbanbike

Une fois sur place, la sangle du sac ajusté, le sac retenu par un mousqueton d’alpinisme à ma ceinture pour éviter le gag du sac qui revient comme un balancier quand je me penche pour immortaliser une butineuse et… Ahhhhhh…!

Ah oui, je me souviens ! 3,3 kilos l’ensemble.

@urbanbike

Pour éviter de me casser le dos et épuiser mes bras de vieillard cacochyme, l’emploi du grip solidaire de la bague de l’optique et donc ajustable sur 360° (je m’en suis expliqué dans une annexe que j’avais rédigé dans le livre de laurent Thion sur la stabilisation) permet de repartir le poids, limiter les vibrations (…pas d’IS sur le 180) et, parfois, le poser sur un genou ou carrément sur mon torse — vu la petite dimension de la poignée utilisée – en guise de pied photo d’appoint.

@urbanbike

@urbanbike

Au retour, vélo à nouveau en mode express, 800 grammes perdu (constat balance…!) et plus de 200 fichiers RAW à traiter avec son lot de photos flous et quelques bonnes surprises déjà en ligne dans photager.com.

Note de fin : c’est toujours en regardant les vues à l’écran que l’on tombe sur ce type de détail…!

@urbanbike

Et…

@urbanbike

Certes ce détail n’est pas piqué mais c’est amusant…

le 18/05/2014 à 15:55 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?