Urbanbike

Recherche | mode avancée

Retour au post-traitement avec Black sous iPhone

Changement de cap assumé

dans ailleurs | grospod | photographie | usages
par Jean-Christophe Courte

Obscura 2 est un chouette produit mais je ne suis peut-être pas la cible en terme d’usage et de rendu.

J’apprécie la prise de vue de deux images simultanément (l’une en couleur, la seconde filtrée en noir et blanc) mais en tant que vieux grognon, j’ai toujours la liberté de changer de point de vue…! Et, plus particulièrement, j’ai désormais un peu de temps.

Aussi, après avoir acquis Obscura 2 lundi, écrit un premier billet à son propos mardi matin, j’ai profité d’un bref après-midi avec ma fille après ses cours et d’un peu de soleil pour le tester plus avant.

Déjà : ne pas mettre mes lunettes de soleil me permettrait de mieux voir les détails de l’histogramme, petite précision utile au passage !

Alors, soyons clair : je ne suis pas convaincu par le pack noir et blanc que j’ai acquis, sa gamme des 8 filtres me semble assez limité même s’il peut convenir à nombre de personnes.

Du coup, je suis repassé temporairement au simple filtre noir et blanc proposé dans les filtres de base de Obscura. Et cela m’a semblé nettement plus proche du rendu souhaité. Mais pas suffisant.

Précision : dans le précédent billet, je n’ai pas mentionné une option de l’application qui propose, après chaque prise de vue, de cliquer sur une miniature pour corriger de suite l’image capturée. Cette proposition affichée ne dure pas très longtemps (quelques secondes) mais elle freine la prise de vue d’un nouveau cliché. L’idée est louable mais ne correspond pas à ma manière de prendre des clichés. De plus, cela devient pénalisant si l’on a déjà opté pour une image filtrée associée à l’option de conservation du cliché original.

reduc-450

  • L’idée est intéressante …si vous faites une photo de temps à autre…

J’ai demandé au développeur (via Twitter) de nous ajouter une option dans les préférences pour débrayer cette fonction qui va bien dans le sens de la photographie créatrice, sympathique …si l’on prend le temps de travailler chaque image immédiatement.

En effet, je préfère glaner (pas mitrailler, glaner…!) une série d’images puis procéder au post-traitement après-coup dès quelques vues que je retiens, les autres étant systématiquement supprimées !

Pour finir : Obscura 2 consomme des ressources et suce la batterie, sa gestion du focus est parfois lente, très lente, voire horripilante.

Retour à d’autres outils…

Ce mercredi, j’ai décidé de changer mon fusil (à clichés…!) d’épaule et suis revenu au couple Halide (…cela aurait pu être Appareil Photo ou autre) et BLACK.

  • Halide - RAW Manual Camera parce qu’il répond vite et correspond à ma voracité d’images en cours de balade
  • BLACK - B&W Film Emulator qui me permet de sélectionner les images que je souhaite traiter et donc de générer un duplicata en niveaux de gris que de quelques clichés et non systématiquement1.
  • Pour autant, je conserve Camera+ 2 que j’emploie quotidiennement. Et ne vais pas poubelliser Obscura 2 …car je suis convaincu que son developpeur va l’améliorer…!

J’ai donc retraité mes clichés…

reduc-450

À suivre (enfin, s’il me reste encore un ou deux lecteurs… il y en avait trois ou quatre l’an dernier mais je crains les avoir tous perdu !)

Note de fin : vous pouvez jeter un œil dans Photager (j’ai même modifié à nouveau la page d’accueil, remis la page de la chronologie en lien2).


  1. Il est vrai que j’apprécie dans Obscura de visualiser en noir et blanc l’image telle qu’elle va être capturée

  2. Faudra que je parle à nouveau de Koken.me qui est un épatant outil pour publier des clichés. 

le 13/02/2019 à 14:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?