Urbanbike

Recherche | mode avancée

sparsebundle

l'image disque qui grandit avec les données…

dans bosser n’importe où | mémoire | pratique
par Jean-Christophe Courte

Lors d'un billet de mai 2009, j'avais évoqué comment trimballer ses données sur soi en toute sécurité… La clé USB perdue dans un taxi ou l'ordinateur avec les données importantes fauché dans un restaurant, cela n'arrive pas que dans les polars…

Si ce procédé est toujours d'actualité pour protéger ses données et les déplacer sur une clé USB ou sur un nuage en ligne, Dominique (Monsieur ex. MacDigit) m'a rappelé qu'il y a avait un truc très astucieux à utiliser depuis OSX 10.5…

Toujours lors de la création d'une image disque via l'utilitaire de disque, une nouvelle option est disponible sous le nom étrange de sparsebundle.

Comment procéder…?
Déjà ouvrir l'application utilitaire de disque…

20100418_sdisk_006.png

Puis demander à créer une nouvelle image disque…

20100418_sdisk_001.png

Reste ensuite à choisir les bonnes options… Avec, tout en bas, sparsebundle…!

20100418_sdisk_002.png

Et donc…

20100418_sdisk_003.png

Ne pas faire l'erreur de laisser le nom (surligné en jaune) par défaut, nom qui apparaîtra quand l'image disque sera ouverte comme n'importe quel support disque…

Et, bien entendu, on déclare un mot de passe de force suffisante au départ…

20100418_sdisk_004.png

Tant que ce mot de passe n'a pas été saisi deux fois, l'image disque n'est pas créée…

20100418_sdisk_005.png

Une information colorée permet de mesurer la qualité de son mot de passe. Une fois ce dernier saisi, il suffit de valider.

Bon, et alors…?
En gros, cela fonctionne comme une image disque, cela se protège comme une image disque avec un chiffrement AES sur 128 ou 256 bits, cela a une taille fixe que l'utilisateur (vous…!) définissez…
Mais au lieu de créer une image disque de 2,5 Go comme demandé, le sparsebundle fonctionne comme une enveloppe qui contiendra, au maximum, le volume demandé. Ici, 2,5 Go…

Mais comme cette enveloppe est vide, au départ, elle ne pèse que le poids de l'enveloppe

20100418_sdisk_007.png

Or que lisez vous pour cette image disque vide…? 47 Mo occupés.

Du coup, comme un sac que l'on remplit, l'image disque sparsebundle occupera de plus en plus de volume au fur et à mesure que des fichiers seront déposés, CQFD. À concurrence de la taille maximum demandée.
C'est simple et efficace.

En effet, l'inconvénient de l'image disque classique est d'occuper d'emblée le volume demandé même avec un seul fichier perdu dedans. Je vous laisse réfléchir aux usages possibles.

le 19/04/2010 à 07:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?