Urbanbike

Recherche | mode avancée

SSD comme… silence

Sur un MacBook Pro 17

dans bosser n’importe où | dans mon bocal
par Jean-Christophe Courte

Après avoir très (trop…?) longtemps hésité, j'ai fini par passer à l'acte. Et commandé une machine plus mobile que mon fidèle G5 après avoir obtenu l'accord de mes banquières. Si ce dernier est parfait pour mes tâches habituelles d'écriture, de gestion de bases de données ou de consultation internet et même de mise en page, ce sont les actions sur les images qui commençaient à me poser de sérieux problèmes. Entre des applications qui nécessitent de plus en plus de puissance et celles carrément arrêtées pour cause de changement de processeur — voir d'OS, l'avenir du PPC dans cet univers spécifique s'annonce bouché. Il n'y a avait pas réellement d'urgence, juste de l'inconfort, du temps perdu à attendre que telle tâche soit effectuée, etc.

Du coup, j'ai opté pour un portable, ayant utilisé trois ans de rang un Apple Titanium 667 entre mon bureau et mon domicile à l'époque où j'effectuais encore des allers et retours quotidiens sur Paris.

L'idée est de n'avoir plus qu'une seule machine, ne plus utiliser de manière intermittente un portable pour mes déplacements ou mes rendez-vous client. Bref, d'éviter de me retrouver au loin avec, comme par hasard, un fichier ou, pire une typo ou une application manquant…! Du vécu, du stress et une autre forme de temps perdu…!

Du coup l'option portable me semble une bonne alternative d'autant que je pense étendre mon concept de nomadisme domestique…! Me donner la possibilité d'éviter un climat caniculaire en été ou les chutes drastiques du thermomètre dans ce qui me sert de bureau en fuyant dans d'autres pièces nettement plus tempérées…!

Bien entendu il est possible de déplacer un iMac comme le nouveau 27 aux performances vertigineuses mais, en cas de coupure de courant, cela ne fonctionne pas du tout. Bref, le portable ne semble une solution adaptée à mon usage (je n'évoque que mes besoins, chacun étant un cas particulier, CQFD).

Une configuration atypique
Au risque de passer pour un blaireau, je me suis décidé pour toutes les options décriées à longueur de forum, celles vilipendées par des pros anonymes dans des commentaires vénéneux… Au mieux ! En résumé, un 17 pouces qui adresse autant de pixels qu'un écran 24 pouces (j'en avais discuté avec Lucas comme avec Dominique) ; un simple Core duo alors que l'on est à la veille de processeurs nettement plus puissants (dixit les road maps d'Intel) pour les portables ; un disque SSD (si, si, j'ai bien lu le lien que Guillaume Gete m'a fait parvenir sur les 5 bonnes raisons de ne pas acheter de SSD). Bref, j'ai tout faux selon les critères en vigueur !

20091118-IMG_0589_ub.jpg

Alors ? Alors quoi ?! J'ai reçu cette machine mercredi midi. J'ai transféré le soir en trois heures toutes mes données via l'application de migration proposée par Apple en utilisant un câble Firewire 800 entre mon G5 bi-bro en mode T comme Target et ce portable.

Au bout de l'opération, un redémarrage avec mes codes d'administrateur, une mise à jour de quelques composants Applesques et de réelles surprises.
Des bonnes, voire très bonnes surprises.

20091118-IMG_0591_ub.jpg

D'abord la migration impeccable de toutes mes applications avec leurs préférences et leurs licences à quelques exceptions près. ProLexis qui tournait en mode démo (…mais retour de licence codée dès le lendemain matin suite à mon courriel du soir, merci…!) et Synchronize! Pro X qu'il m'a fallu mettre à jour pour une simple raison de compatibilité avec OSX 10.6.x, tout a fonctionné d'emblée…

Ensuite ce sont les caractéristiques propres à cette machine qui m'ont séduit et qui continuent à me séduire au moment où je rédige ces lignes. Je n'ai pas encore eu le temps de connecter ce portable à un 24 pouces ni à un clavier étendu, je l'utilise tel. Ce qui m'a frappé est la qualité de l'écran — ce 17 pouces affiche autant de pixels que mon écran de 24 pouces, à savoir 1900 par 1200 pixels — et un élément de confort que j'avais oublié depuis plus de 5 ans, le silence.

Le SSD ne fait aucun bruit. Aucun. Ce sont désormais mes disques externes que je trouvais silencieux qui s'entendent…!

Ensuite avec ce SSD, ce portable ne chauffe pratiquement pas. Au bout d'une journée de travail, la face arrière est tiède. Pas chaude ni brulante, tiède…! Pas besoin de coussin pour le poser sur ses jambes.

La vitesse de réaction de ce disque est incroyable. Certes, j'ai opté pour un 3.06 avec de la RAM en abondance (vieille habitude) et je ne laisse sur ce SSD que le système, mes applications, mes utilitaires et mes fontes. Mes dossiers de travail sont sur des disques externes comme d'habitude. D'abord pour afficher le bureau à partir du moment où je rentre mon login et password, je compte jusqu'à 10 secondes. Avec mon G5, il me fallait patienter près de deux minutes. Enfin, pour lancer une application, c'est immédiat et là aussi, c'est très agréable de ne plus attendre.

Côté performances, l'affichage des vignettes sous DPP n'est plus un calvaire et le défilement des images sous Lightroom se fait immédiatement ce qui accélère leur correction.

20091121_ub_001.jpg

Côté regrets mais dus à Snow Leopard, la gestion de mes vieilles imprimantes. C'est un peu énervant que mes deux QMS increvables dont ma 1660 soient disqualifiées. Du coup je conserve mon G5 comme backup (et pour cause, toutes mes applications sont en place, la migration vers le portable n'a rien détruit) et départ d'impression.

Et l'écran…? Ce miroir quasi inutilisable…?!
Pour l'instant, je ne me prononce pas même si je le trouve très agréable pour bosser. J'attends de connecter simultanément mon 24 pouces en recopie d'écran pur juger des mêmes éléments.

J'oubliais le Trackpad Multi-Touch. Encore un truc renversant dès lors que l'on a compris qu'il ne fonctionnait pas de la même manière avec un, deux, trois ou quatre doigts…! Bien que très attaché à ma souris Apple pré-pubère (celle avec boutons…!), la possibilité de circuler dans Lightroom par exemple avec le trackpad est fluide… À condition de s'entrainer…!! Le contact est soyeux et agréable. Bon, il faut mémoriser les actions mais c'est jouable.

20091121_ub_004.jpg

À suivre.
Note(s) de lecteur(s)…

Nicolas ajoute ceci :
Si ça peut te conforter,
J'ai fait presque exactement les mêmes choix
au mois de juin pour les mêmes raisons.
Fini les 2 ordis, fini le gros macpro.

macbook pro 17 pouces, le même.
SSD (256 giga, donc cher, mais j'ai déjà crashé un DD dans un portable,
je suis aussi assez mobile et peu soigneux : pour moi un portable se porte.)
et écran 30 pouces mat avant qu'il ne disparaisse, génial.
le 17 pouces supporte même les deux écrans : le sien + le 30 pouces !

et évidemment, coquetterie : un vieux apple extended keyboard (insurpassé :-)
avec une souris logitech filaire, franchement meilleure que les Apple.

Donc une config haut de gamme, mobile.
En revanche, je garde toutes mes données de travail
dans le portable, pas sur un disque externe.
Sauvegardes abondantes, automatiques.

PS : seul regret, je confirme que l'écran brillant est inutilisable
(en déplacement, dans le train, etc.) mais tant pis, je ne changerai
que dans de nombreux mois.

le 21/11/2009 à 09:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?