Urbanbike

Recherche | mode avancée

TL!DR | Voyager léger avec un iPhone

Notes personnelles et partagées…

dans ailleurs | dans mon bocal | groummphh
par Jean-Christophe Courte

Au départ, quelques réflexions pour mon usage précédées de cette citation de Bernard Ollivier1

La marche est physique et vous éprouve, elle est spirituelle et vous élève. Il y a un certain égoïsme dans le désir de partir. Mais le paradoxe du marcheur solitaire est qu’elle le conduit à la rencontre, à l’échange, au partage, au savoir. Le bonheur vient en marchant. Avancer, mettre son corps en mouvement, guérit de tout. La pluie, le vent, le gel et le soleil nous lavent de l’engourdissement du quotidien.

Ce n’est pas tant dans la campagne que j’aime marcher mais bien dans les villes, dans de l’urbain (…et sur les côtes, le long des rivages, CQFD). Mais autant le faire un poil équipé car j’aime m’arrêter, prendre un cliché, voir me poser…

reduc-450

Ces prochaines années2, si je les atteins (!), mon objectif serait de me balader en Europe3, accompagné de membres de ma tribu (…ou seul). Passer quelques heures chez des amis que je n’ai jamais rencontré hormis par le truchement du Mail ou de la voix (sur IP), embrasser ce qui me reste de famille. Et me rendre dans des coins comme les jardins de Laquenexy ou de Roscoff. Et dans plein de villes sans n’être que de passage.

Voyages modestes, hors saison, hors des grandes migrations…

Avec le poids des ans, pas question de me trimbaler du matériel photo de course pour continuer à fracasser mes épaules, juste partir avec un boîtier léger4 au mieux.

Bref, je caresse l’idée d’avoir à disposition un bagage minimal …un modeste sac à dos5 embarquant une poignée de t-shirts6, un froc de rechange… qui me/nous permettra sur un coup de tête de filer…! Sans oublier de bonnes chaussures…

Et un iPhone.

Que mettre dans ce dernier…?!

Un forfait pour me connecter depuis toute l’Europe

Pour ma part, j’apprécie celui de Free7qui me permet de me balader 30 jours dans de nombreux pays d’Europe sans payer un surcoût pour le Roaming. Mon vieux iPhone 5s supporte la 3G et la 4G. Ne jouant pas, étant peu intéressé par les vidéos, emportant peu de musique8, ma consommation de data est spartiate. Ensuite, dans nombre de villes et d’hébergements, il est possible de se connecter en wifi9 avec, parfois, une couverture 4G bien pratique pour charger en quelques minutes Courriels et infos.

Un appareil photo

Si l’application d’Apple est assurément l’une des meilleures, j’apprécie Provoke ⚑ (1,99 €) que je conserve à portée de main pour composer en noir et blanc mais également Hydra ⚑ (4,99 €) pour réaliser des zooms x2 ou x4 ou des clichés en faible luminosité… à la seule condition d’être immobile.

D’autres applications permettent d’utiliser du HDR comme ProCamera ⚑ (4,99 €). Un faible pour Camera+ ⚑ (2,99 €).

Les horaires et plans des transports locaux

Une fois rendu quelque part, pas inutile de connaître les réseaux de transport en commun, les horaires même si je suis adepte de la marche. La part belle à Moovit ⚑ (Gratuit) et Transit ⚑ (Gratuit). En région parisienne, RATP ⚑ (Gratuit) s’est pas mal amélioré quoi q’en pense les mauvaises langues… En attendant qu’Apple incorpore ses propres infos dans Plans.

Sinon, les applications des transporteurs rail des pays que vous visitez, de la SNCF ⚑ (Gratuit) à Trenitalia ⚑ (Gratuit), etc. Ou encore Captain Train. ⚑ (Gratuit).

Des cartes mais pas que…

Certes, il y a Plans ou Google Maps ⚑ (Gratuit). Je suis adepte de TomTom Europe ⚑ (54,99 €) même en mode piéton.

Je n’oublie pas de glisser dans une poche de mon sac un long câble de connexion + un adaptateur allume cigare à double sortie, un système pour accrocher l’iPhone sur la grille de ventilation d’une voiture de location10 (mais pas que…!).

Un suivi d’itinéraires

Si Moves ⚑ (Gratuit) est un excellent produit de suivi de nos trajets, je lui préfère Routie ⚑ (4,99 €) qui conserve ces parcours pour moi seul, exporte ces derniers dans divers formats et justifie, à mes yeux, son coût.

J’ouvre une parenthèse : quand on se balade dans une ville, un plaisir est de se laisser guider par le hasard (se perdre…!), prendre quelques clichés. En lançant Routie juste avant, vous retrouvez toutes les voies explorées (…à condition que le signal GPS n’ait pas été annihilé par la densité des constructions) et, de facto, l’itinéraire de votre pérégrination.

Prévisions météo

Avant de partir en voyage, jamais inutile de modifier la composition de son sac après avoir jeté un œil critique sur les précisions météo. Nombre de très bonnes applications sont disponibles, de Météo France ⚑ (Gratuit) à WeatherPro ⚑ (2,99 €) et son alter ego, AlertsPro ⚑ (Gratuit) qui utilise le même compte premium. Je signale Weather4D ⚑ (10,99 €) pour un suivi dynamique des passages pluvieux, du vent mais aussi des épisodes caniculaires.

Insistons sur l’usage de marée.info ⚑ (Gratuit) indiquant la hauteur du marnage, pas inutile en bord de mer.

S’organiser et gérer des alarmes

Voyager, c’est également ne pas oublier que le train est à telle heure, que le lieu ã attendre est situé à tel endroit, etc. Ici, c’est Fantastical ⚑ (4,99 €) sur iPhone qui m’est indispensable avec les alertes que je programme avant de partir. De fait, je renseigne Fantastical de manière à avoir toutes les infos utiles (lieu, heure d’embarquement, mais aussi numéro de siège, réservation, etc.) regroupées en un seul lieu et ne plus à consulter ou rechercher ailleurs ces infos. Et pour me réveiller en douceur, Réveil HD ⚑ (0,99 €) qui m’accompagne depuis des lustres…

Nourrir un carnet de voyage

Là, c’est simple. Même si Routie ⚑ (4,99 €) permet de noter des infos sur un itinéraire et de lier des photos (c’est aussi pourquoi je l’utilise), je lui préfère un véritable outil de traitement de texte Markdown comme Day One ⚑ (1,99 €) pour employer une photo emblématique et rédiger mes notes. Day One ajoute la localisation, conserve les infos météo du moment, une carte et même le nombre de pas.

J’embarque d’autres traitements de texte, lire : urbanbike | À quoi carburent mes écrans | 5 dont Editorial ⚑ (9,99 €) et Drafts 4 ⚑ (9,99 €).

De la lecture et des dictionnaires…

Enfin, j’apprécie d’emporter des livres, ne fusse que pour passer le temps dans le train. Si iBooks fait l’affaire, j’ai adopté Gerty ⚑ (Gratuit + achat additionnel à 3,99 €). Il me permet de prendre facilement des notes de lecture et de les partager.

Enfin, quelques dictionnaires glissés dans mes écrans pour décrypter la langue du pays, repérer les ingrédients dans les menus des gargotes de rencontre. Ainsi ce Français-Italien? OK! ⚑ (1,99 €) et ses homologues. Mais parfois, les utilisateurs iOS oublient qu’ils peuvent également ajouter des dictionnaires, ceux d’Apple.

Et puis il y a tout ce qui n’est pas encore au format ePub, lire urbanbike | 1,2 kg de papier…? Non merci… à propos de cette flore de 1200 pages dont j’aimerais disposer dans mon iPad. Alors, pas de souci, j’embarque Fleurs en poche ⚑ (4,99 €) qui ajoute à chaque mise à jour de nouvelles variétés.

Bon voyage…!

Note de fin

Dans mon cas, ce sont un iPhone 5s et un iPad Air 2. Actuellement, la taille discrète du 5 me permet de le glisser sans souci dans une poche de jean ou de vareuse. Le Air 2 ne grève pas le poids11 du bagage. Certes, l’alternative serait de ne prendre qu’un seul écran (…un grand 6s avec une chouette autonomie et un appareil photo plus performant…?). Or, j’ai besoin de Ulysses pour iPad ⚑ (19,99 €) et d’un clavier confortable. Dont acte.

reduc-450

Un dernier élément, pensez prise multiple

Quant à la distribution d’énergie pour vos précieux dans les trains, c’est… variable. Je vous laisse deviner quel est le train bien de chez nous…

reduc-450


  1. Sur le chemin des Ducs, 2013. 

  2. Comprendre, avant de finir en mode déambulateur ou sur roulettes. Je veux en profiter tant que mes jambes me supportent…! 

  3. Avec un bilan carbone réduit de préférence. Bref, tout ce qui roule sur une voie ferrée. Une fois sur place, mes pieds, un vélo, les transports en commun (la ville de Milan propose des forfaits journaliers très pratiques). Voire une location de voiture si besoin est. 

  4. Relire urbanbike | Le retour du M… avec un Canon EF-M 22mm f/2 STM, tient dans la main… 

  5. Ou poursuivre avec un petit sac vert acquis, il y a prescription, chez décathlon au litrage (hiips…!) optimum de 20 litres, certes un peu limite. Mais une option comme le 31 L ventilé pour assécher mon dos me tente pas mal. 

  6. Blancs car n’accumulant pas la chaleur et n’affichant pas les diverses strates de transpiration…! On emmène toujours trop de choses. Je rêve de vêtements rapides à sécher. 

  7. Depuis 2012, j’ai migré chez Free… 

  8. Je préfère la rumeur des villes, du vent, le bourdonnement des bêtes à ailes, le crépitement de la pluie… 

  9. Okay, garantir la sécurité de mes échanges avec un abonnement VPN est à envisager. 

  10. En effet, tous les véhicules ne disposent pas d’une prise USB adaptée et le recours pour recharger votre précieux à l’aide d’une prise adaptée à un allume cigare est loin d’être inutile. 

  11. Le poids n’est pas défini au gramme près, l’idée est de limiter les éléments à y placer par un volume réduit. 

le 16/09/2015 à 16:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?