Urbanbike

Recherche | mode avancée

Un correcteur Mac et Windows signé (Le) Robert…!

Mieux orthographier ses courriels et textes avec le Dictionnaire Le Robert et les éditions Diagonal

dans bosser n’importe où | dans mon bocal | écrire | outils | pratique
par Jean-Christophe Courte

Avertissement : je prends mes précautions, pas certain que j’arrive à écrire un billet sur ce correcteur sans ajouter quelques fautes…!

L’idée est séduisante : pour moins de 100 €, installez sur votre portable Macintosh ou Windows un outil de correction signé par le Dictionnaire le Robert. Mieux, installez-le sur 3 machines (prix de lancement 99 € TTC contre 119 € par la suite)…

La version entreprise ou étudiant (89 € TTC) est moins chère mais ne propose qu’une seule licence.

Le Robert Correcteur s’appuie sur la gamme des dictionnaires Le Robert bien entendu et sur le savoir-faire des éditions Diagonal qui développent, depuis plus de 20 ans (cela ne me rajeunit pas…!), l’outil de correction professionnel employé par les professionnels de l’édition ou de la Presse, ProLexis

Les premiers apportent les contenus (et quels contenus…!, les second leur technologie en matière de correcteur. À l’arrivée, un produit qui permet de vérifier l’envoi de ses courriels via Mail mais aussi vos saisies et rédactions sur Pages ou Word par exemple, mais aussi Evernote ou TextEdit (voir ici pour les infos).

Pour ma part, je reste un utilisateur de ProLexis (ce n’est pas le même coût, multipliez par quatre…) pour des raisons de compatibilité avec mes anciens outils de mise en page comme Adobe InDesign via des plug-in dédiés mais également pour mes textes balisés en Markdown via le presse-papiers (…Relire ce billet de 2003…!)…

Corriger en quelques clics, c’est possible…!

Du coup, nous voici face à une interface nettement plus simple (simple n’a rien à voir avec simpliste…!) que ProLexis et adaptée à un usage dans le monde de l’entreprise, pour des administratifs mais aussi pour des étudiants qui terminent leurs projets ou cherchent un emploi…

Ici un texte (mon billet) dans Word…

@urbanbike

Et la petite palette pour appeler le correcteur… La partie blanche s’adapte à chaque correction en vous fournissant les explications sur le pourquoi de telle ou telle correction…

Pas eu le courage de développer ici ce point qui va vous emballer… Un seul exemple…

@urbanbike

Le panneau de correction affiche alors pour l’erreur sélectionnée…

@urbanbike

Magique et instructif… Un cours à chaque fois…! Bon, en fait, c’est connaissances que je devais mettre au pluriel.

@urbanbike

Bref, toutes les erreurs étant affichées, reste à les corriger…!

@urbanbike

L’affichage des options dans un pop-up est remarquable…

@urbanbike

Je double quelques exemples pour être plus clair…

@urbanbike

Tirets absents, ponctuation défaillante…

@urbanbike

Les mots corrigés s’affichent ensuite en gras…

@urbanbike

Des alertes permettent de comprendre le contexte…

@urbanbike

Si des explications spécifiques s’affichent pour chaque correction (testez pour voir, c’est le plus simple), je préfère insister sur ce point d’interface…

@urbanbike

L’appel aux dictionnaires…

@urbanbike

Comme vous pouvez le remarquer, huit petites icônes surplombent la partie centrale…

@urbanbike

La première permet d’afficher la définition du mot sélectionné dans la page en cours de correction ou entré directement dans la zone de recherche…

@urbanbike

La seconde les synonymes… L’interface est très agréable à mes yeux.

@urbanbike

La troisième les contraires

@urbanbike

Suit les locutions

@urbanbike

@urbanbike

La suivante propose les combinaisons sont multiples et je vous engage à tester les différentes options…

@urbanbike

Un panneau dédié aux citations avec le mot concerné (ici, Légende… Oui je change pour chaque copie d’écran mais vous l’aviez noté)

@urbanbike

Un autre aux proverbes

@urbanbike

Et enfin, les conjugaisons

Bref, de quoi enrichir vos connaissances de manière ludique…!!

Du coup, Le Robert Correcteur est peut-être le produit qui manque dans votre boîte à outils.

Je vous passe le reste des options (dont un micro traitement de texte intégré), importez l’application et testez 30 jours pour vous faire une idée des possibilités…

Une tendance forte…

Ce qui est assez amusant, c’est que nombre d’experts annonçaient une apocalypse grammaticale…

Or, ces dernières années, nous avons de plus en plus d’outils numériques à notre disposition et, mieux encore, des certifications comme le Projet Voltaire qui rencontre un franc succès (et tourne sous iOS), un compte Twitter redoutable — @bescherelle (ta mère…!) — qui relève des anomalies orthographiques avec humour (…le compte officiel du bescherelle est @BescherelleFr).

Notez que Le Robert a un compte @LeRobert_com Twitter également, qu’il y a une foultitude de comptes intéressants dont @unmotparjourfr ou @Aubonheurdmots.

Bref, plus astucieux d’expédier un courrier exempt de fautes. Et non truffé de suites de caractères au point de laisser le destinataire de ladite missive comme Champollion devant ses premiers hiéroglyphes…!

Heureusement, la tendance de fond semble aller vers une reprise en main de l’orthographe tant pour les étudiants que pour les entreprises (…Toujours regrettable pour une boîte de communiquer avec des courriels commerciaux — lire cet article — truffés de fautes…). Ou encore sur les blogs ou sites d’information.

À ce propos, merci à mes sympathiques correcteurs/lecteurs qui m’envoient de temps à autre un courriel pour me signaler telle ou telle ânerie dans l’un de mes billets…! Et là, dans celui-ci, je crains le pire…!! Tant pis, je publie…! Même pas peur…!

le 02/07/2014 à 07:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?