Urbanbike

Recherche | mode avancée

Utiliser le cloud d’une app pour un partage de notes entre deux personnes

Deux exemples : DropBox et Things

dans dans mon bocal | groummphh | outils | pratique
par Jean-Christophe Courte

Ce billet express est une réponse plus élaborée à une question de @J_Bonnal sur Twitter…

Il souhaite partager des notes écrites sur Drafts entre deux iPhones et/ou des iPads appartenant à deux personnes. Imaginons que c’est le sien et celui de sa compagne. Il écrit une note, elle écrit une note, l’idées est de partager ces notes automatiquement.

@urbanbike

Drafts propose un service minimum (…qu’il faut tout de même éviter de surcharger…) via Simperium. Greg, l’explique dans ce lien précédent…

Drafts cloud sync features utilizes Simperium. We selected Simperium because it is fast, reliable and flexible in ways not offered by other sync options. Using Drafts’ sync features you can reliably and quickly sync drafts between many different devices and between versions of Drafts and Drafts for iPad. In addition to sync between devices, enabling sync also keeps a safe cloud backup of your drafts.

Pour ma part, je l’emploie depuis des années sans aucun souci entre mon iPhone et mon iPad.

Mais je vide les notes inutiles, dès lors qu’elles ont fait l’objet d’un billet dans urbanbike.

J’ai écrit quelques billets à ce propos dont celui-ci.

La seule précaution est de :

  • créer une adresse courriel qui servira de login et ne sera dédiée qu’à ce service… genre drafts@mon-nom-dedomaine.truc avec, néanmoins, un renvoi sur une adresse de courriel réelle.
  • definir un password pour le service en question (mot de passe différent et spécifique à ce service, différent du Mail si je dois être encore plus clair).

Chaque utilisateur le rentre dans sa version de Drafts (login et password) et roulez jeunesse…!!!

Mais ce principe de partage de notes peut être étendu à d’autres applications… Tel Things par exemple…

@urbanbike

Dans une vie antérieure, j’avais mis cela en place entre @david_bosman et moi. Nous avons l’habitude de renseigner l’un et l’autre Things de cette manière en employant une adresse courriel commune (un alias) comme login et un même password de connexion au service de Things.

Pensez toujours que ces notes sont partagées et donc celui qui supprime une note la supprime de facto chez son alter-ego…! Pas de récupération possible…

Enfin, si Drafts ne fonctionne que sous iOS, ce n’est pas le cas de Things qui tourne en plus sous OSX…!

Ne me remerciez pas, pompez juste l’idée…!

le 05/04/2014 à 13:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?