Urbanbike

Recherche | mode avancée

Version 5 en vue | coup d’oeil sur la beta de iA Writer iOS

Confort au bout des doigts

dans écrire | grospod | voir
par Jean-Christophe Courte

Les lecteurs qui me font l’amitié de me lire depuis des années ont été parfois les témoins de discussions animées. Et notamment à propos des traitements de texte. iA Writer fait partie des rares produits qui ne me laissent pas indifférent, application que j’emploie depuis 2010 sur iPad…

Ce n’est pas un secret : je me suis accroché plusieurs fois avec son developpeur principal, que ce soit à propos de l’absence de TextExpander (ajouté puis supprimé). Mais essentiellement lors de la sortie de iA Writer Pro. Tout est en ligne sur ce blog.

L’application est devenue ensuite iA Writer 3 puis 4, celle que j’employais encore il y a quelques jours.

Et puis, en lisant une annonce de l’arrivée prochaine de la version 5, par jeu, j’ai demandé à beta testé cette dernière, pensant que j’allais me faire expédier sur les roses vu nos différents passés. 5 minutes plus tard, j’ai obtenu un code pour le récupérer via TestFlight. Et hop.

En période de finition

Après avoir pas mal réagi hier (copies d’écran, demandes diverses, remarques, propositions…), j’ai également demandé si je pouvais juste l’évoquer, ce que je fais à l’instant.

Je ne vais pas tout raconter car ce n’est pas ce qui me motive, le scoop de la mort qui tue, etc.

D’abord, l’app est stable (et pour cause, ne part pas de nulle part…!). Et je me retrouve dans un environnement nouveau qui est aussi pratique au clavier tactile (je ne vais pas évoquer de clavier physique vu que je n’en emploie aucun même si j’en possède un dans un coin…) qu’au… stylet.

Car c’est essentiellement cet aspect d’un usage calligraphique qui m’intéresse !

Cette version perd ce qui fut l’argument de la toute première version de ce traitement de texte, sa barre additionnelle qui a fortement évoluée au fur et à mesure des années jusqu’à disparaître dans la version 5 à venir…!!

Et ma principale surprise est que cette disparition est assez logique, je pense bien entendu à la réduction à un point d’entrée de celle sur Syml (iPad iniquement) ou encore aux trois touches disponibles sur Ulysses.

iA Writer est nettement plus radical : un unique accès.

reduc-450

S’il faut toucher trois fois pour baliser un mot au stylet, c’est au clavier sur iPhone que tout devient lumineux.

Une simple tape glissée depuis l’icône unique, l’affichage du panneau, le doigt qui file sur la balise souhaitée et on relâche.

C’est tout. Le clavier revient en place…

reduc-450

Du coup, j’ai réorganisé la position des balises en fonction de mes usages. Et…

J’ai écrit en préambule, pas de test complet.
À suivre donc…!

le 04/10/2017 à 11:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?