Urbanbike

Recherche | mode avancée

Voyager avec un iPhone 7…? Pourquoi pas…?

Génial… à la condition de ne pas l'égarer !

dans ailleurs | dans mon bocal | grospod | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Le iPhone 6s+ est toujours un chouette produit pour celui qui apprécie de voyager léger. Dans la même veine, le iPhone 7 plus aligne en sus quelques particularités qui n’ont rien d’anecdotiques !

Bien entendu, cela nécessite d’avoir vécu quelques situations cocasses comme, ce printemps, chercher de nuit et sous une pluie battante la porte d’une chambre d’hôte.

Ou tenter de localiser dans une cité aux ruelles étroites (à Orvieto de mémoire) un épatant petit restaurant typique comme lieu de rendez-vous avec le concours d’un Wifi anémique. Et, du coup, de comprendre pourquoi les habitants téléphonent avec leurs portables en plein milieu de la rue !

Aussi se retrouver avec un smartphone plus sensible à traquer la moindre connexion, étanche à la pluie et disposant d’une autonomie améliorée peut être un réel gage de confort pour le voyageur urbain.

Je n’oublie pas la capacité de stockage interne qui permet d’emmagasiner une moisson de clichés supérieure aux 64 Go de la carte mémoire d’un reflex. Ou la gestion des images au format Raw. Certes, les fichiers sont plus volumineux mais avec une belle contrepartie, celle de pouvoir rattraper un cliché mal exposé. Et, en conséquence, prendre moins de vues sans craindre de se retrouver avec une série de fichiers JPG peu inutilisables.

Disposer de deux optiques au lieu de tout prendre au grand angle est également un Must ! Là, encore, le coup de ces deux optiques fixes est préférable à un pseudo zoom. De plus, je reste persuadé que ce n’est qu’un début.

Aussi mon propre sac à dos pourrait — notez le conditionnel — encore s’alléger, le iPad n’ayant plus besoin de m’accompagner dès lors, pas plus que le Canon M… Plus encore, car l’iPhone 6s+ se glisse déjà dans une poche de ma veste, à portée de main pour prendre un cliché ou des notes.

Bref, 100 grammes par 100 grammes, le matériel embarqué se réduit, tant en nombre qu’en boitiers d’alimentation et câbles divers.

Mais il subsiste une légitime angoisse : celle de le perdre ou de se le faire voler. Et se retrouver dépouillé de tout…!

De ses billets de train, cartes, carnet de notes ou clichés du périple. Voire, bientôt, des moyens de paiement !

Bref, c’est le revers de ces avancées multiples et d’aucuns de le refuser.

Heureusement, rien de vous empêche de refuser cette technologie et continuer à entasser dans votre sac à dos – d’un taille plus conséquente que mon 40 Litres – cartes, boussole, livres, carnet de notes, guides, lampe de poche, appareils photo, titres de transport, cartes mémoire en sus de vos vêtements. Pas de connexion à internet mais un téléphone old style disposant d’une autonomie étendue et à la traçabilité moindre. Sans oublier, à l’arrivée, une forme physique supérieure à la mienne… principalement liée au poids supplémentaire à déplacer !

Pour ma part, je préfère voyager léger, léger, léger ! Avec les risques que cela comporte, CQFD !

Relire iPhone 6s+ en voyage ? Un compagnon idéal ! | 2 et TL!DR | Voyager léger avec un iPhone

le 19/09/2016 à 13:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?