Urbanbike

Recherche | mode avancée

Lecture de livres au format ePub …avec dictionnaire sous iOS

Apple Books ou Marvin ?

dans grospod | lire | usages
par Jean-Christophe Courte

Rappel : Si Apple Books, l’app d’Apple, possède de nombreuses qualités dont l’achat immédiat de livres au format ePub, elle reste liée des DRM et restreint drastiquement la possibilité d’effectuer des copies de longs paragraphes pour gérer des notes de lecture, voire citer des passages d’un ouvrage1. Bref, en vertu de la demande des éditeurs, ces DRM gênent la collecte de notes pour un universitaire ou un simple lecteur passionné…

Or j’aime bien stabiloter ce que je lis pour, accessoirement, retrouver un passage en particulier puis l’exporter2 dans Drafts

C’est pourquoi je reste fidèle à Marvin depuis des années, et plus encore, à la version 3 qui est remarquable.

En revanche, cette application demande à n’employer que des ePubs sans DRM. Mais là n’est pas le sujet…

Je me suis égaré comme d’habitude. Retour au sujet de ce bref billet…

Dictionnaires ?

Ils sont déjà prêts à charger dans vos écrans sous iOS

reduc-450

Depuis les Préférences, chargez les dictionnaires nécessaires à vos besoins en plus de celui d’Apple…

reduc-450

…Dictionnaire(s) que vous pouvez interroger depuis Apple Books

reduc-450

Sympa de découvrir au passage le terme dans d’autres langues… Ou rechercher dans le Web…!

Sous Marvin, j’emploie deux autres dispositifs liés à des applications que j’apprécie.

Pour commencer, le Dictionnaire de français TLFi remis à jour récemment.

reduc-450

Une sélection d’un mot permet d’appeler cet outil (…à condition d’avoir une connexion internet efficace).

reduc-450

reduc-450

Sinon j’emploie Reverso Context Traduction

reduc-450

reduc-450

Il suffit de chercher la langue souhaitée et hop…

reduc-450

Cela me permet d’avoir le sens d’un mot via plusieurs exemples, contextes…

reduc-450

C’est tout !


  1. urbanbike | Copier des paragraphes d’un livré protégé sous iBooks | 2 ou encore Gérer les citations de ses ebooks avec Marvin iPad | Slice42, ce dernier site ayant malheureusement fermé. 

  2. je ne reviens pas sur la fonction Append pour générer une longue liste de citations dans un unique fichier balisé en markdown. Voire… urbanbike | Usages | Append sur Drafts ou lister dans Copied ? ou urbanbike | Pratique : empiler des notes avec Drafts 4 sous iOS avec Append | 2 

le 11/01/2020 à 18:40 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Je revendique le droit à être de mauvais poil…

…et bloquer le temps que mon ire… trépasse…!

dans groummphh
par Jean-Christophe Courte

N’étant pas un saint, juste un mortel en fin de course avec, parfois, une grosse bouffée d’exaspération (…eh oui, je ne suis pas …mère Theresa…!), il m’arrive de me réfugier dans mon antre.

Et fermer temporairement la porte à toute polémique…

Inutile de rappeler que le flux d’infos est constant, grossissant.
Aussi fermer le robinet reste une manière simple (…certes rustique et perçue comme inélégante) de retrouver un peu de sérénité pour réfléchir…

D’ailleurs, je m’étais promis fin 2019 de réduire ma consommation de Twitter (…et non de fermer ce compte), va falloir sérieusement que j’agisse en ce sens…!

Bref, faire du …Philippe Katerine1 !

Et de temps en temps
Je coupe le son
Et je remets le son
Je coupe le son
Et je remets le son
Et je recoupe le son
Et attention
Je remets le son
J’adore

Moi, impétueux…? Mais pas du tout (…mauvaise foi inside…) !!

Sur ce, je reprends le contrôle de mon aspirateur !

reduc-450

le 11/01/2020 à 10:30 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Villa Kérylos

…Je veux bien en être l’un des gardiens…!

dans ailleurs | architecture | voir
par Jean-Christophe Courte

Prolégomènes : aller et retour rapide du 2 au 4 à Nice en évitant de prévenir nos amis sur place qui sortent d’une gastro et, surtout, d’une gigantesque charge de boulot1. Mais en échangeant par message avec d’autres copains à Paris, ces derniers nous préviennent qu’ils seront, eux, de retour le 2 à Nice et donc, pas question d’aller crécher ailleurs !

Il est vrai qu’arriver sur les hauteurs de Cimiez, pouvoir laisser notre véhicule dans leur jardin et filer ensuite à pied (…ça descend !) vers le vieux Nice est pratique.

Sans oublier deux soirées à discuter à bâtons rompus …vu que cela faisait près de 20 ans que l’on ne s’était revus !

À pied !

Découvrir une ville sur une courte période — une journée et demie, plus de 36 kilomètres parcourus et une bonne soixantaine d’étages montés, bifurcation vers la cascade oblige… — reste la meilleure approche même si cela ne concerne qu’un petit L dans un tissu urbain gigantesque…!

S’il nous reste 90 % du territoire à arpenter, nous avons désormais une idée plus précise de ce dernier.

En quittant nos hôtes samedi matin pour retourner à Aix-en-Provence, dernier crochet par Beaulieu-sur-mer pour nous arriver dès l’ouverture à 10 heures à la Villa Kérylos2.

Et c’est l’unique objet de ce billet : allez-y si vous en avez l’occasion.

Quelques vues en vrac (…j’en ai dix fois plus) pour illustrer tant cette reconstitution moderne d’une demeure grecque est éblouissante.

reduc-450

Déjà la situation est exceptionnelle…

reduc-450

reduc-450

La terrasse est en hauteur, en dessous un passage qui servait également de chemin des douaniers…

reduc-450

Une fois dans la Villa, c’est le choc…

reduc-450

reduc-450

reduc-450

Certaines photos — toutes au iPhone — sont déformées (très grand angle) mais je préfère rendre les espaces…

reduc-450

Je ne vais tout détailler (faut venir…!) mais m’attarder sur quelques détails…

reduc-450

Plafonds…

reduc-450

Mosaïques…

reduc-450

Éclairages…

reduc-450

Meubles d’après des relevés sur des vases…

reduc-450

Fresques

reduc-450

Bien entendu, dans cette Villa des années 1910, on ne néglige pas le confort et l’hygiène… dont cette douche à la grecque…!

reduc-450

reduc-450

reduc-450

reduc-450

Bref, vous comprenez mieux pourquoi j’étais prêt à bosser comme gardien (…sauf que ce site appartient désormais à l’État — donation —, que ce sont les mêmes personnels qu’à l’Arc de Triomphe ou au Panthéon)

reduc-450

reduc-450

J’arrête ici… à vous de vous déplacer désormais…! Mais j’y reviendrais sans difficulté à une autre période…!

Nb : Je vous indique le lien vers la fiche Wikipedia ad hoc.


  1. les deux sont liés : nous ferons comme nous nous le sommes promis au dernier semestre 2019, revenir au printemps 2020. 

  2. photos au 11 pro brutes de fonderie, certaines au très grand angle avec les déformations d’usage totalement assumées ! 

le 06/01/2020 à 12:15 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Export vers iThoughts d’un plan élaboré dans Drafts

Du brouillon balisé en markdown à une carte heuristique

dans dans mon bocal | écrire | grospod | pratique | usages
par Jean-Christophe Courte

Première découverte de l’année (…de l’avantage de se réveiller frais et tôt !), un petit script fort simple qui remet en memoire x-callback-url, ici entre Drafts et iThoughts.

reduc-450

Il s’agit de to iThoughts | Drafts Action Directory.

N’ayant pas de Macintosh récent sous les doigts (mon MacBook de 2009 ne supporte pas Drafts car définitivement sous El Capitan), je pense néanmoins que ceci fonctionne sous la dernière version de macOS.

Alors, démonstration sous iOS avec des résolutions fictives…!

Les cartes mentales sont des outils pratiques mais parfois un poil fastidieuses à démarrer.

Pour mémoire : une carte mentale (ou carte heuristique, mind-mapping) est une chouette représentation en 2D de nos idées. Elle permet de visualiser les liens entre ces dernières. Avec un outil numérique, facile ensuite d’intervenir pour rassembler des infos a priori éloignées, les structurer.

reduc-450

lci, le principe est de partir tout simplement de son outil de prise de notes (Drafts), structurer en markdown un premier plan

reduc-450

…et l’envoyer, notes comprises1, vers iThoughts.

reduc-450

Bien entendu, une fois dans iThoughts, reste à réduire la représentation…

reduc-450

Un appui sur un lien avec du texte permet de constater que tout y est, balises Markdown comprises, CQFD.

reduc-450

On peut se contenter de cette représentation, mais aussi changer l’orientation de la carte…

reduc-450

Et c’est bien le même contenu affiché comme souhaité…

reduc-450

J’apprécie iThoughts (mindmap) que je n’utilise pas assez, j’aime son côté brut de fonderie, sa rusticité et ses nombreuses mises à jour. Une recherche dans urbanbike pour retrouver des billets écrits naguère à son propos…

Cette application me fait penser à Drafts : un seul developpeur et un produit ultra puissant au final.

Bien entendu, vous pouvez exporter depuis iThoughts vers Drafts avec le balisage Markdown

À suivre…

Bonne année sinon aux quelques lecteurs de passage…


  1. et elles-mêmes balisées en markdown

le 01/01/2020 à 16:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Ajouter des infos dans une page précise de Drafts

Une action astucieuse, ici sous iOS…

dans dans mon bocal | écrire | groummphh | outils | pratique | usages
par Jean-Christophe Courte

Je pars du principe que les scripts, les interactions avec les barres additionnelles de Drafts ne vous sont pas étrangères… Donc droit au but.

reduc-450

Je suis tombé hier sur une action toute simple Append to Draft | Drafts Action Directory et je l’ai instantanément adoptée pour mon propre usage. Enfin, pour deux usages !

reduc-450

Pour alimenter ma liste de Courses sans avoir à retrouver cette liste que je souhaite compléter.
Et pour alimenter ma page de tâches à faire.

Un seul exemple, celui des courses.

Généralement quand j’ouvre Drafts je démarre sur une page vierge …sauf si je l’ai utilisé quelques minutes avant.

reduc-450

Au lieu de rechercher cette fameuse liste de courses, j’ajoute simplement, dans la nouvelle page affichée les éléments indispensables à acheter que j’ai oublié ou qui me viennent à l’esprit…

reduc-450

Et je n’ai plus qu’a associer ces infos avec les précédentes.

C’est simple et efficace.

reduc-450

Bon, j’ajoute ici une autre option, celle de la suppression des articles cochés (et donc achetés), clean done items in simple list | Drafts Action Directory.

reduc-450

Un peu de personnalisation

reduc-450

Les seules différences avec le script originel sont l’icône qui coiffe chaque action (j’en utilise deux différentes pour Courses et À faire), la page de référence (celle qui est ciblée pour récupérer les nouvelles informations).

reduc-450

Et, également, j’ai changé cette dernière option pour que la page temporaire comportant ces nouvelles infos aille directement à la poubelle.

C’est tout…!

le 29/12/2019 à 16:20 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

À l’usage | Day One, un épatant carnet de voyage sous iOS

Photos, textes, audios, vidéos et météo locale, entre autres…

dans ailleurs | dans mon bocal | mémoire | usages
par Jean-Christophe Courte

Attention : possibles traces d’ironie en introduction…

N’était pas un écrivain voyageur habitué à coucher en pattes de mouche mes réflexions sur un carnet papier fatigué (…à l’aide, cela va sans dire, d’un crayon de bois rogné avec les dents), mais un simple quidam inféodé aux écrans (!), je persiste à me servir de Day One journal + mémoire… Sur mon iPhone1… Mais pas que.

reduc-450

Je ne vais pas développer à nouveau toutes les raisons qui m’ont conduit à faire le choix de Day One (…accessoirement retrouvez mes arguments via une recherche sur ce blog…) mais revenir aux usages, à mes usages pour être précis…

Comme je l’ai moult fois rappelé, le seul écran qui m’accompagne jour et nuit (…la nuit pour écouter des podcasts, lire des fichiers ePub ou me servir de réveil au petit matin…) est un iPhone, un iPhone 11 Pro Max actuellement.

Si mes déambulations restent modestes, urbaines la plupart du temps, j’apprécie de conserver notes et date de ces balades. Je pourrais me contenter de Ulysses, voire de Drafts, deux applications que j’apprécie particulièrement… Mais d’un naturel paresseux, je prends la plupart du temps un ou quelques clichés…

Et c’est ici que Day One reste incomparable…

À partir d’une image capturée par l’iPhone, — et donc géolocalisée et horodatée — créer une entrée dans ce carnet de voyage numérique est d’une simplicité incomparable.

Je l’importe et ce sont les données de l’image qui vont ajouter chronologiquement une nouvelle note, mémoriser l’emplacement de la prise de vue, rappeler la météo locale, afficher une carte.

Et, si je le souhaite, sur l’instant ou plus tard, compléter ce cliché de quelques notes saisies au clavier…

Instagram pour les amis, Day One pour moi…

Je ne me prive pas de cette simplicité extrême même si j’emploie en parallèle2 Instagram.

reduc-450

Or, plus fort encore, Day One va chercher toute nouvelle entrée dans ce compte Instagram, la rapatrier sous la forme d’une nouvelle note dans mon carnet de voyage.

Je l’ai dit, je suis paresseux.

Bref, Instagram — et l’envoi de chaque entrée vers Twitter — comme signe de vie à l’intention des amis mais sans géolocalisation précise, sans la date et l’heure de mes clichés.

Ces informations, seul Day One les possède car elles sont personnelles tout comme les notes que j’ajoute.

Des entrées automatiques ou volontaires

Du coup, mon carnet de notes numériques se remplit régulièrement de clichés, associés (ou non) de quelques notes saisies en marge.

Mon équipement de nomade urbain se réduit à cet unique écran, à la fois bloc-notes, appareil photo, boussole, billets de train, dictionnaire, grenouille météo, cartes topographiques…

Plus tard (…comprendre, le soir ou quelques jours après), au calme3, je reprends ce carnet numérique que j’édite, complète, réécrit les entrées, la photo ou les photos associées me restituant le contexte de chaque événement.

reduc-450

Quand mon iPad est disponible, c’est dans Nebo que je reprends mes notes puis les copie colle dans Day One.

Mais cela peut aussi s’effectuer sur mon antique MacBook Pro de 2009 (…même si la version embarquée de Day One est obsolète et ne me permet que de créer de nouvelles entrées).

Connexion. Ou pas…

Car Day One est bien un carnet que l’on peut synchroniser au moment souhaité : pas nécessaire d’être relié à l’internet en permanence.

C’est uniquement en présence d’une connexion que le contenu de Day One sera synchronisé vers le serveur de l’application puis, dans un second temps, redistribué vers les autres écrans connectés à mon compte. Mais si j’ai modifié une note sur un autre écran (sur l’iPad notamment), c’est bien la plus récente qui sera prise en compte, CQFD.

Cela veut dire que je peux nourrir à tout instant mon carnet sur mon iPhone et que mes notes seront à nouveau synchronisées4 si le réseau est disponible, 4G ou internet.

Les textes sont synchronisés en premier lieu, les photos demandant plus de bande passante.

Day One supporte également les notes audio et vidéo mais j’ai peu exploré cette option (une douzaine de vidéos à ce jour).

Simplicité d’emploi

Voilà pourquoi j’emploie depuis tant d’années Day One, application qui a su se transformer, évoluer …sans jamais perdre5 une seule de mes notes.

S’il est naturel de rechercher en permanence la meilleure solution, se laisser séduire par les descriptions miraculeuses du dernier produit annoncé, il ne me semble pas inutile de rappeler qu’il existe déjà des applications qui fonctionnent, qui ont de la bouteille, du recul et font bien moins de bruit.

reduc-450

Alors, oui, cette solution a un coût pour l’utiliser à fond mais elle vous permet de nourrir votre carnet depuis iOS comme depuis macOS. Et de synchroniser ce carnet sur tous vos écrans, de ranger vos notes dans des dossiers précis, etc.

Bien entendu, il y a d’autres solutions mais je n’évoque que celle j’apprécie et utilise à titre personnel.

Pour finir, ma propre version de Day One consigne plus de 11 111 notes au moment où je termine ce billet (…comprenant 13 043 visuels) pour un total de 2798 jours…


  1. urbanbike | Voyage, sac à dos et …iPhone 

  2. vu les derniers rebondissements, je sens que cette fin d’année est le moment propice. Sans oublier que limiter les réseaux sociaux est aussi l’assurance de plus de calme intérieur ! 

  3. sous une toile de tente, au coin d’un poêle dans une cabane en rondins imaginaire mais plus vraisemblablement dans un lit à la lumière d’une LED…! 

  4. contrairement à Drafts ou autres, Day One utilise son propre cloud et stocke les clichés en haute définition. 

  5. pour autant que je m’en souvienne…! 

le 27/12/2019 à 11:25 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?

Course aux invendus

Avons-nous besoin de les acquérir ?

dans dans mon bocal | vieillir
par Jean-Christophe Courte

Dès hier soir 18:00, c’était le lancement des promotions. Rarement sur des produits récents, essentiellement sur des objets toujours dans le coup mais dépassés de une à trois générations.

Mais parfaitement fonctionnelles si je cible les promotions des iPhones… Dans 95 % des cas (pourcentage au doigt mouillé), cela conviendra parfaitement, les iPhones X ou 8 restent d’excellents1 écrans.

Mais, trop souvent, c’est une manière astucieuse de vider les stocks de produits franchement inutiles. Bonne affaire pour les boutiques…

Avons-nous besoins de nouveaux objets ?!

Depuis quelques années, notre propre but était de liquider un gros tiers2 (…voire nettement plus3) des objets récupérés des lieux de vie de feu nos parents4 et, par ricochet, ceux de notre propre cambuse.
Et on y allé à fond.

Après des caisses de bouquins données, des tombereaux de trucs divers redistribués ci et là en vidant les placards de nos aînés, les allers et retours à la déchèterie, ceux livrés à la ressourcerie dont des meubles qui occupaient un maximum d’espace, nous avons atteint notre objectif de vivre avec le minimum d’objets5.

reduc-450

Il reste encore quelques éléments à recycler, les résidus de notre vie professionnelle d’antan (disques durs).

Mais la question reste posée : pourquoi continuer à acquérir des objets inutiles que l’on utilisera une ou deux fois ?

Mon but ? Continuer à voyager6 avec simplement un sac à dos !


  1. mais si vous aimez la photographie, je reste convaincu que le passage au iPhone 11 Pro se discute fermement… 

  2. urbanbike | Déchetterie | 1 

  3. urbanbike | Déchetterie | 3 

  4. urbanbike | Déchetterie | 4 

  5. urbanbike | Donner, virer, recycler… 

  6. urbanbike | Voyage, sac à dos et …iPhone 

le 29/11/2019 à 12:00 | .(JavaScript must be enabled to view this email address) à Jean-Christophe Courte | Partager…?